#34760
AvatarLOULOU
Participant

Bonjour bzo.
J’ai lu et relu vos écrits de votre dernier message.
Vous avez la plume facile, vous maniez le verbe avec entrain, le phrasé est superbe.

« mais dehors quand je vois toutes ces merveilleuses femmes,
j’ai immédiatement envie de goûter à nouveau à leur peau, d’embrasser leurs seins,
de voir leur magnifique corps nu, svelte, souple, aux courbes tellement désirables,
leur sexe, ce fruit chaud et fendu, tellement appétissant entre leurs jambes »

C’est beau. Formidablement érotique. Moi qui n’est plus d’érection depuis longtemps,
Je vais vous avouez que j’étais au bord de bander. Vous devriez faire merveille
de création dans la littérature érotique.

Et oui, mais nous sommes contraint d’être nostalgique. L’âge avançant. Et il ne faut
pas se complaire dans la nostalgie, rien de mieux pour se détruire le moral, frein
à l’épanouissement de notre « moi » qui aborde le troisième âge.

Oh bien sûr que si, à notre âge, nous pouvons encore vivre ces moments
inqualifiable d’un peau à peau pour entretenir la nostalgie d’un corps de femme jeune et voluptueuse,
mais qui ne ferait que semblant de gémir et de fondre entre nos bras. Mais là il faut payer
la passe. C’est abjecte. Ce n’est pas de l’Amour.

Alors à quoi bon se torturer l’esprit. Le passé restera le passé. Mais nous avons une énorme chance.
Aujourd’hui, prenons le comme le premier jour de notre vie et projetons nous vers l’avenir.
Adieu le passé. Découvrons tout l’Amour et l’érotisme que notre corps a à nous prodiguer. Sans tabous dans
notre alcôve secrète.

Bien à vous.