#34789
AvatarSerpenth
Participant

@Andraneros

Je partage ton opinion @serpenth ; le Prograsm ICE transparent est un très bel objet.

raté, c’est le black ICE, qui reste toutefois un bel objet. J’ai pour ma part acheté le Trident. Ce qui me déplaît le plus, ce n’est pas sa taille ni sa dureté, mais sa matière. Je préfère de très loin le contact velouté des modèles SYN. Peut-être lui redonnerai-je une chance un jour.

Sentais-tu que tu en avais le plus grand besoin ?

Je ne dirais pas que j’en avais besoin. Les besoins sont recensés dans la pyramide de Maslow, et je n’y ai pour l’instant rien vu qui évoque un joujou Aneros. Cette boutade mise à part, je me suis dit que compte tenu du prix de l’objet, et de sa pérénnité prévisible (presqu’infinie a priori), je ne risquais rien. Grand bien m’en a pris.
J’ai tout de même l’impression que l’Eupho (qui a quelques millimètres de plus que l’Helix) atteint mieux mon petit générateur d’orgasmes à la chaine. Donc quand tu dis :

Ta magnifique expérience t’apporte une réponse définitive
Sur ce point aussi la réponse est définitive.

je retiens surtout qu’il faut toujours faire preuve de curiosité, de persévérance, et être à l’écoute (de soi, des autres).

Enfin, quand tu dis :

Tout dépend su sens que tu donnes à l’adjectif « immodérée ».

Je pense être suffisamment ouvert et tourné vers les autres pour ne pas sombrer dans l’isolement en tête à tête avec mon Eupho comme un ivrogne avec sa bouteille de gnôle (bien que j’aie plus tendance à plaindre les victimes de l’alcoolisme que les blâmer).

Idem pour l’utilisation du jouet. Je le lave, le lubrifie, l’insère et j’attends que ça se passe (je trouve le do-nothing très efficace pour moi).

Nan, en fait, désolé pour les questions plus terre à terre et moins glamour, mais je découvre un monde, et comme toute découverte ça amène son lot d’interrogations que je pourrai exprimer comme suit :
– Avant une séance, par peur de ce qui pourrait ne pas être joli joli, je fais un lavement. Poire + eau tiède, rien de plus. Je m’interroge sur les effets à long terme de cette pratique (par exemple, à l’heure où je rédige ce message je suis en congés, donc les séances sont quotidiennes).
– De la même manière, l’insertion de lubrifiant ne risque pas d’avoir des effets néfastes sur ma flore intestinale, ou avoir des effets laxatifs (c’est cette dernière crainte qui fait que je suis toujours au lubrifiant à base d’eau, et non pas aux huiles de coco et autres).
– Enfin, je me rappelle un jour, peut-être bien le jour où j’ai commencé à avoir des orgasmes à chaque séance, un jour donc au cours duquel j’ai fait 4 séances. Oui, 4. Et non je n’ai pas fait un lavement avant chaque, faut pas exagérer non plus. Mais quand même, ça risque pas d’irriter ou de léser la (les) zone(s) en contact avec le stimulateur ?