#34827
AndranerosAndraneros
Modérateur

Quel bonheur de lire ton message @Rodward !

J’ai pu réussir à effectuer deux sessions ces trois derniers jours, toutes deux très différentes et enrichissantes.

au bout d’un petit moment, j’ai littéralement senti une sensation de pur bonheur assez légère, un peu comme une vague dans tout le corps, mais c’était bon.

j’essayais donc pour le plaisir de me mettre à quatre pattes, en plongeant ma tête dans mon oreiller, bras relâchés, et à ce moment là s’est suivit une heure de pur torture et plaisir à la fois. Je sentais l’aneros provoquer un plaisir à chaque contraction, plaisir qui s’amplifiait petit à petit mais qui redescendait également pour remonter au même stade à chaque fois, je sentais littéralement mes jambes trembloter, une sensation légère d’engourdissement quasi permanent de plaisir dans le postérieur, 

Je suis sincèrement heureux de lire que tes deux dernières sessions t’ont permis de vivre de telles expériences orgasmiques. Je devrais dire « t’ont permis de vivre de belles séries d’orgasmes prostatiques » assez intenses, assez profonds pour que je considère que tu viens de nous apporter le témoignage de tes deux premiers super O’s. Bienvenue au club @rodward !
Tu nous disais, il y a u an et demi :

je baignais dans le plaisir, et sentais d’être encore à deux doigts de l’explosion. Cette phase a été longue (Presque un quart d’heure, c’est assez flou la notion du temps durant les séances) mais une fois redescendu, en ouvrant les yeux je me suis dit « Wow, j’étais parti loin », mais après hélas, impossible de « repartir » (… )
plus intense et plus fort que ce que j’ai vécu jusque là, mais je n’irai pas jusqu’à dire avoir atteins l’orgasme divin qui fait décoller jusqu’au 7e ciel,

en complétant le lendemain:

En général dans mes séances, dès l’apparition minime du plaisir, il croît de plus en plus; jusqu’à généralement à un stade où il monte plus lentement, mais reste au même niveau lorsque le plaisir redescend un peu, sur l’échelle de 1 à 10 (10 étant la jouissance ultime et 0 aucune sensation) je dirai 3.5-4, c’est toujours agréable comme sensation, mais pas l’extase totale…

Tu revenais témoigner en mai dernier:

Le plaisir grimpait petit à petit (… ) puis est venu la sensation d’abandon total de l’esprit, premier symptôme du début de la phase d’ascension de plaisir. Plaisir qui ne fut pas long à arriver, et c’était assez étrange, car cette fois ci, lorsque le plaisir s’était légèrement retiré, au lieu de « redescendre », j’étais dans une transe de neutralité, j’étais dans la détente profonde, en abandon (… ) Puis le plaisir a repris assez intensément, et je sentais que chaque coup sur ma prostate était un pur délice dans un coin de ma tête, qui a duré un petit temps, avant de redescendre pour de bon

Puis en août :

Il y a 2 sessions j’ai pris pas mal de plaisir, voire du vrai plaisir « pur », mais ce fut relativement court.

J’ai bien l’impression que tu viens de faire deux sessions qui t’ont fait vivre « l’orgasme divin qui fait décoller jusqu’au 7e ciel », qui t’ont fait vivre « . l’extase totale… », qui t’ont définitivement permis de dépasser la limite que tu constatais en nous disant « ce fut relativement court ».

N’oublie pas qu’après de telles expériences il reste possible et tout à fait normal que tu fasses une ou des sessions moins enthousiasmantes. Si cela se produit n’en tire aucune inquiétude, reste serein et attentif à ne rien attendre.

C’est la première étape majeure de ta transformation sensuelle. La lecture des autres témoignages (comme celui de @arousal) apportés à notre forum te permet de savoir que cette étape n’est que la première d’une série qui va te conduire bien plus loin dans la jouissance et dans la maîtrise de tes orgasmes.

Bon cheminement @Rodward.