#34830
AvatarArousal
Participant

Merci @Andraneros ! Oui je vais finir par y arriver 🙂
En fait il y a deux types de plaisir : le plaisir intense, quand même assez proche d’un plaisir sexuel classique dans sa nature, qui m’est maintenant assez familier même quand ça monte très haut.
Et un second type, que j’entrevois beaucoup plus rarement, au terme d’une longue séance de plaisir intense, qui lui est très inhabituel, donc déroutant, très subtil, doux, léger et évanescent, et pourtant beaucoup plus affolant, amenant à la perte de contrôle, qu’il va me falloir apprendre à accepter 🙂