#35089
bzobzo
Participant

pourquoi seulement maintenant je me suis déjà demandé plusieurs fois?
pourquoi seulement maintenant avoir découvert l’extraordinaire potentiel de pratiquer debout?
il y a quelques jours, il a suffit que je reste debout un peu plus longtemps que d’habitude
et n’aille pas tout de suite me mettre contre ma grande commode en hêtre
ou bien aller m’asseoir dans mon fauteuil ou encore aller chevaucher mon coin de table
ou tout simplement me mettre au lit
pour que tout de suite je me rende compte qu’il se passait quelque chose ici

le désir pouvait aller jusqu’au bout de chaque geste, de chaque mouvement,
les développer et leur laisser prendre toute leur ampleur,
aller chercher le moindre détail possible, égrener toutes les variations les plus subtiles,
laisser parler toute une imagination corporelle,
chorégraphiant de plus en plus l’action comme si c’était une danse
je sentais tellement fortement l’action comme éveiller les notes d’une musique,
j’étais emporté par leur rythme comme dans un filet,
un élan s’emparait de moi, m’emportait, me transportait tellement aisément,
tellement irrésistiblement

donc pourquoi juste si tard?
je n’ai pas vraiment trouvé d’autre explication que c’était le bon moment,
le moment était enfin arrivé, j’en étais à un stade de mon parcours où cela devenait possible,
les énergies montaient à flots en moi,
mon corps était délié, ma technique maîtrisée, mes tabous totalement sauté,
mon identité sexuelle fracassé durant la séance,
l’androgynie omniprésente à chaque moment,
le masculin et le féminin , libres de circuler en moi,
de s’emparer de moi comme cela les arrangent dans ma chair
bref tout était là,
j’étais prêt pour commencer à goûter à l’exquisité et à la richesse incommensurable
de pratiquer debout,
libre de bouger, de m’élancer, de me tordre, de me plier, dans toutes les directions, à tous les rythmes,
libre de laisser le désir s’emparer de moi comme jamais auparavant