#35162
EpictureEpicture
Participant

A mesure que je progresse dans la maitrise du contrôle de l’ejaculation, je peux rester plus longtemps sans ejaculer, tout en continuant à pratiquer. Cette aptitude permet l’accumulation d’énergie sexuelle, mais dont la contre-partie est une augmentation de la tension due au désir qui bouillonne dans mon corps. Mantak Chia alerte les candidats à la pratique, que ce passage peut être delicat. En effet, la tension ne favorise pas le relâchement, la détente, et provoque pour ce qui me concerne des troubles du sommeil, ce qui vient augmenter la tension. Je pourrais faire une seance avec ejaculation ce qui ferait assez facilement baisser la tension, mais je sens que si je veux continuer à progresser, je dois apprendre à maitriser l’énergie sexuelle en la faisant circulerdans mon corps. C’est ce que preconise Mantak Chia, mais personnellement je n’en suis qu’aux balbutiements. A la pratique de ce qu’il appelle le Kung-fu sexuel, il faut ajouter une pratique meditative et respiratoire qui va permettre de restaurer la circulation de l’énergie, le qi (prononcer tchi) autour de l’orbite microcosmique. Tout ceci c’est théorique, et c’est pourquoi le cheminement continue.

Bon cheminement à tous !!