#35217
bzobzo
Participant

pas de problème, @ane_et_rosse

mes micro-séances debout m’offrent une telle intensité,
en quelques instants je suis au bord de l’orgasme,
je suis submergé par de la chaleur soyeuse dans tout le corps

cette façon de pratiquer est le complément idéal de mes séances au lit,
m’offrant la même richesse, la même diversité, la même puissance
mais en même temps totalement différent
puisque debout, tout change en fait, le plaisir est vertical,
c’est comme une danse sexuelle dans l’espace,
une spirale vers le haut,
je suis comme une toupie tournant langoureusement, en spirale lascivement vers le haut

je presse avec mes cuisses mes parties génitales,
des flots de volupté soyeuse en sortent
et puis je fais monter des contractions dans tout cela,
oh cette sensation divine de la pénétration,
au début je la sens toujours du côté masculin,
je me sens avec le vit dur bien dressé, le faisant pénétrer, je le sens s’enfoncer,
comme c’est bon
mais déjà je suis à l’autre bout de l’engin,
je sens le gland écarter les chairs puis tout le dard s’enfoncer en moi,
j’ai envie de crier tellement c’est bon,
tellement cela met le feu partout dans mon ventre,
tout mon intérieur est en fusion,
déjà je suis au septième ciel, je décolle comme une fusée,
quelques coups de rein plus loin alternés de pressions et de frottement de mes cuisses
et je jouis sans discontinuer,
de la lave me parcourt dans tous les sens, de la lave soyeuse bien sûr,
comme tout mon être est au paradis,
pourquoi cela doit s’arrêter, on se sent tellement vivre dans ces moments

moi dans mon plaisir androgyne, si complètement femme et homme en même temps,
je me sens tellement entier, tellement vivant,
quelle divine harmonie dans le chaos,
quel chant sublime dans tout mon être