#35283
bzobzo
Participant

c’est vraiment extraordinaire d’avoir un long orgasme debout,
j’en sors, j’en ai encore le souffle coupé, haletant,
tout mon intérieur tremblant

dans le lit, le corps débarrassé de son poids, peut s’envoler plus aisément,
ici debout, c’est tellement différent, la station debout, au début peut sembler handicapante
mais là cette grosse minute passer à orgasmer debout,
j’ai bien senti qu’il y avait moyen de continuer encore bien plus longtemps,
c’est juste une question de pratique, de prendre l’habitude

la station debout est incorporé à l’orgasme, je me sentais comme un phare flamboyant,
un sapin de Noel tout illuminé avec les branches secouées,
c’est spécial, il faut s’y habituer,
l’orgasme explose vers l’extérieur, on se sent comme avoir une aura de feu,
tout le monde extérieur fusionne et semble participer à l’orgasme

le mouvement aussi est intégré, sous certains conditions,
bouger avec le plaisir, comme un poisson avec ses nageoires
évoluant dans un milieu aquatique très dense, fusionnel,
percevoir l’harmonie, le rythme de l’orgasme
et nager en accord avec, accorder ses mouvements à la pulsion de l’orgasme