#35284
bzobzo
Participant

je passe les doigts donc régulièrement sur le pubis

je le répéterai jamais assez,
tout ce qui est détail technique un peu trop précis dans mes textes, doit être pris avec les précautions d’usage,
reflète avant tout une expérimentation d’un jour, d’une nuit,
parfois revenant à intervalle plus ou moins régulier

parfois c’est adopté, intégré dans ma pratique,
parfois c’est juste abandonné le lendemain sans même que je prenne la peine de le signaler

en l’occurrence ces contacts avec mes parties génitales ou juste mon pubis, avec les doigts,
j’ai laissé tomber dès le lendemain,
quand je laisse le corps délirer tout seul, il ne va jamais dans cette zone, c’est aussi simple que cela

pour que cela arrive, je dois forcer, je dois reprendre le contrôle,
c’est suffisant comme argument pour moi, pour arrêter net,
que mon corps n’en veut pas,
que ma pratique n’en a pas besoin