#35319
AndranerosAndraneros
Modérateur

Seconde partie (2 / 2)

Ces trois séances je les ai faites le matin

La seule règle à respecter c’est de faire ta session quand tu en as une envie très forte et que tu peux disposer d’un moment suffisamment long d’intimité garantie. Le matin présente deux avantages. Le premier est qu’il correspond au pic quotidien de la charge hormonale chez l’homme, le second est que tu naturellement plus détendu à ce moment que plus tard dans la journée. Si ces conditions sont respectées c’est un bon choix.

sentiment de culpabilité, est-ce bien de penser qu’à soi?

Qu’on le veuille ou non nous avons tous des rêves, des fantasmes, des envies. Est-ce bien d’avoir envie de les réaliser ou d’y céder ? Est-ce que ta pratique a pour effet de détruire ta vie familiale, professionnelle ou sociale ? Selon ce que tu nous dit cela ne semble pas être le cas, donc ce n’est pas un problème. Tu as su renoncer pendant quelques mois à ton rêve de devenir multi-orgasmique. Le temps de faire construire ta maison, tu as donc su accorder la priorité à ta vie familiale quand c’était nécessaire pour le bonheur de ta famille.

ma femme est au courant car depuis le début j’ai préféré lui dire car cela pourra être un frein si je devais tout le temps me cacher.

Tu ne triches pas, sur ce point aussi tu ne dois avoir aucun sentiment de culpabilité. Mais entre « être au courant » et bien savoir quelles conséquences ton apprentissage aura peut-être sur ta sensualité il y a une différence. Sait-elle que tu va devenir multi-orgasmique ? Sait-elle que ta sensibilité à ses caresses va considérablement augmenter ? Sait-elle que tes zones érogènes vont s’étendre ? Est-elle prête à te voir jouir sans éjaculer ?

Lors de ma seconde et troisième session d’aujourd’hui j’ai commencé à ressentir des vagues de chaleurs qui partaient de mon ventre pour aller vers mes membres.

Tu sembles montrer de belles dispositions. IL ne te reste qu’à les développer. C’est un gros point favorable.

j’ai toujours un sentiment de frustration et à chaque fois je termine par me caresser le pénis pour finir sur un orgasme… D’après vos témoignages, ceci est une erreur et je dois réussir à faire une séance sans rien attendre en retour, mais je suis tellement excité sexuellement parlant que j’ai envie d’avoir un orgasme et ne pas en avoir un est une frustration

C’est le point sur lequel tu dois, dans un premier temps au moins, faire ce qui ressemble à un effort. Tu pourras toujours te masturber plus tard dans la journée ou le lendemain. Essaye d’imaginer que ta session est déjà le dessert et que l’éjaculation ne serait qu’une part de plus, celle qui va te faire basculer dans l’indigestion… En outre, en tant que père, tu sais que l’apprentissage de la frustration est une des clés du bon développement de nos enfants.

Je pense être encore trop centré sur le plaisir pénien et l’orgasme qui va avec mais je reprends mon chemin à la recherche de mon moi intérieur et réussir enfin à avoir un orgasme des sens.

Je le redis, tu as parfaitement compris le sens de la démarche que nous faisons quand nous nous engageons dans la découverte du plaisir prostatique. Quand tu parles d’ « orgasme des sens » je t’encourage à lire attentivement les sujets ouverts par @epicture « Mon bonhomme de chemin » et « L’énergie sexuelle masculine ». Tu y trouveras de quoi nourrir ta réflexion, un exemple pour améliorer ta pratique et renforcer ta détermination.

J’espère que tu n’attendras pas trop longtemps pour nous donner de tes nouvelles. Bon cheminement @Buzzi.
Fin de ma réponse (2 / 2)