#35340
AvatarBuzzi
Participant

Bonjour, je reviens ici car je pense avoir franchi quelques pavés de mon cheminement vers le graal. C’était hier, non le matin mais en fin d’après-midi cette fois. J’ai pris quelques temps pour faire des exercices de relaxation basé sur le souffle. Je ne pense pas prendre assez de temps sur ces exercices de relaxation car je suis impatien et mon désir sexuel prend le dessus (si ce n’est que je suis très curieux de savoir le plaisir que c’est d’avoir un orgasme prostatique). Cette soif du désir, du plaisir j’ai pris mon aneros et je suis partis sur le chemin du graal. A peine l’aneros placé dans mon intérieur que je ressens un peu de plaisir (sensation de chaleur, comme si j’avais inséré une quelque chose de mentholé : est-ce pareil pour vous ?). Ceci est nouveau car maintenant le plaisir ne descend pas en dessous d’un point où j’ai une petite sensation de plaisir (vraiment pas énorme mais plaisant quand même).

Ici mon problème c’est que ce plaisir en appel d’autres et mon impatience, ma soif me freine sur ce chemin. Je me suis donc concentré sur des exercices de relaxation en prenant le temps de bien inspirer par la bouche en gonflant le ventre et d’expirer lentement par le nez en creusant le ventre.
Je commençais à sentir cette petite chose que l’on appel la prostate. Les yeux fermé je me suis concentré sur ce point et c’est devenu de plus en plus puissant. Mon esprit a commencé à perdre pieds, j’étais ailleurs, j’étais entrain de flotter dans l’espace. Mon sexe s’est levé (pendant seulement quelques secondes) et c’était de plus en plus intense mais cela s’est arrêté (malheureusement) et mon sexe s’est remis au repos. C’est la seule fois de cette séance où mon sexe s’est mis en érection.
Je n’ai pas eu de mouvement involontaire, pas de contraction musculaire involontaire donc il me reste encore du chemin à faire mais je pense avoir de nouveau avancé dans mon cheminement. En espérant que le prochaine fois cela dure plus longtemps.

Je pense encore une fois que cela s’est arrêté car je pensais à la suite et aux contractions involontaires qui ne sont jamais venus… Encore du travail sur moi même à faire pour profiter de l’instant présent sans penser à rien d’autres. Cela me sera utile ici mais également dans ma vie de tous les jours^^

Merci pour vos conseils et pour les échanges.

Mes neurones sont gourmands et je les satisfais en apprenant jour après jour