#35344
bzobzo
Participant

je m’emplis de cette ivresse ineffable qui rend folle ma chair
constamment chez moi

outre les moments de micro-séances ou de séances au lit,
c’est aussi intégré dans mes occupations diverses,
je vaque à mes affaire du quotidien
et en même temps je m’injecte du plaisir à dose plus ou moins massive selon les moments

c’est devenu tellement facile, il suffit que je sois nu
et déjà au premier contact d’une de mes cuisses avec mes couilles
et le nectar chaud commence à se libérer dans mon bassin

après une fois que le feu est allumé et que la marmite est dessus,
il n’y a plus qu’à faire attention que les flammes ne s’éteignent pas et cela mijote tout seul,
je presse un peu mes cuisses,
je fais à l’arrêt devant la cuisinière quelques mouvements rotatifs du bassin
et voilà déjà de la soie nageant doucement, partout entre mes hanches
tandis que je touille dans la casserole mon repas du soir,
mon estomac est encore vide
mais ma chair est déjà à la fête,
déguste avec gourmandise déjà le dessert