#35393
AvatarArousal
Participant

Merci @andraneros de tes conseils, et de m’avoir souhaité mon prostanniversaire ! 🙂

Période un peu calme sur le plan prostatique, mais les affaires reprennent depuis quelques jours.
Je commence à revenir sur le dogme de « pas touche au pénis ». Le massage du pénis réveille parfois ma prostate, et un fantasme pas forcément très réaliste d’orgasmes prostatique et pénien simultanés a germé dans mon esprit. Extension du domaine du plaisir qui ne se limite plus à la partie interne de l’appareil génital, mais cela implique de remettre le paramètre éjaculation dans l’équation, qu’il devient difficile de différer au bout d’un moment et qui, bien que très agréable, siffle la fin de la récréation et vide le réservoir à libido.
Retour à des sessions plus classiques depuis le début de la semaine, celle de mardi soir étant particulièrement satisfaisante, avec un (trop bref) passage orgastique vertigineux. Apparition d’un nouveau type de sensation : comme si la prostate palpitante se trouvait enserrée dans un anneau, avec des va-et-viens source d’intense plaisir.