#35397
bzobzo
Participant

comme c’est frustrant d’être à la maison en ce jour de congé
et ne pas pouvoir m’adonner à mon occupation favorite,
me vautrer dans la luxure,
me laisser envahir de la soie chaude de la volupté, à tout bout de champ

j’ai mis ce collant dont j’ai découvert les vertus anti-aphrodisiaques,
sous-vêtement tenant bien au chaud, en deux pièces
qui me collent à la peau des pieds jusqu’au cou,
les sensations avec sont atténuées,
mes parties génitales et mes cuisses ne peuvent pas se joindre,
ma peau n’est pas à la portée de mes mains baladeuses,
il n’y a pas de frottement sensuel avec le tissu quand j’ondule,
quand je me frotte contre un meuble en bois

mais ainsi mon corps me fait sentir sa frustration, j’ai des signaux constamment,
« viens jouer avec moi, allumons le moteur »
ce collant a l’effet sur moi d’une cage de chasteté
car ce n’est pas assez d’avoir une cage de chasteté qui engaine le sexe,
c’est tout mon corps que je dois enfermer dans une pareille gaine
pour me couper la possibilité de plonger dans la luxure trop facilement

il faudrait pouvoir fermer à clef avec un cadenas ce collant deux pièces,
il se descend trop facilement, alors mes cuisses peuvent aller se frotter à nouveau à mes couilles
et la machinerie se met directement en route