#35449
bzobzo
Participant

ah depuis que j’ai fait ce rééquilibrage, couché, debout, assis, vautré,
plus de prostate donc,
je n’arrête plus d’orgasmer

des orgasmes interminables, cela me prend dans le bassin,
c’est comme s’il était envahi de lave
puis cela déborde de tous les côtés,
au fur et à mesure tout mon corps en est envahi
puis cela semble se mettre à circuler lentement en circuit fermé partout,
cela tourne lentement comme une soupe qu’on touille,
une chaleur duveteuse, dense qui tourne partout en moi en maelstrom
des pieds à la tête

divin, absolument divin, c’est ce que j’appelle vivre,
ah purée, quels moments glorieux