#35475
AndranerosAndraneros
Modérateur

(Je suis désolé c’est encore un long message mais le sujet est important.)
Bonjour @chromehf.
Tout d’abord je te remercie d’apporter une réponse aussi franche et rapide. Elle ouvre la voie à plusieurs remarques que je fais à partir de l’expérience que j’ai vécue avec ma femme quand nous avons eu à affronter une situation de même nature.

Elle a compris toute suite que je faisais joujou avec ma prostate (… )
Il y a eu un long silence

C’est normal. Elle doit se poser 10.000 questions dont un bon nombre sur la pérennité de votre relation. Elle peut craindre que tu la quittes pour te lancer dans une relation homosexuelle, elle peut se demander si elle a failli à sa tâche en ne t’apportant pas les satisfactions que tu attendais d’elle, elle peut s’imaginer que tu vas vivre tes nouveaux plaisirs tout seul sans plus t’occuper d’elle…

Quand j’ai traversé une phase identique, j’ai pris le plus grand soin de répondre par avance à toutes ces questions de telle sorte que ma femme n’ait aucune raison ni de les poser, ni même d’y penser. J’ai décuplé mes attentions à son égard dans notre vie quotidienne. En un mot je me suis montré peut-être encore plus amoureux d’elle que je ne l’étais au début de notre relation. Quand elle est sortie de cette période de doutes, quand elle ne s’est plus sentie en danger, ma femme m’a dit que c’est le renforcement de ma présence et la multiplication de mes attentions qui l’ont aidée à retrouver sa confiance en elle d’abord et dans notre couple.

Ma chance fut que j’ai su prendre conscience
• que ma pratique relative à une nouvelle forme de jouissance sexuelle extrême accessible en solitaire,
• que la la discipline que je suivais pour développer mes capacités orgasmiques à l’aide de sessions en solo, d’exercices de méditation, ou en renonçant à l’éjaculation automatique lors de nos ébats amoureux,
contribuaient à bouleverser à la fois nos liens amoureux établis depuis des années et l’équilibre de notre couple dans l’expérience de la jouissance sexuelle.

Pour recréer un nouvel équilibre j’ai cherché à encourager ma femme à vivre ses orgasmes pour elle-même d’abord en acceptant de prendre son plaisir pendant nos ébats même quand il ne conduisait pas au mien.
C’était une forme de révolution pour elle. Comme je l’ai dit dans d’autres messages* la clé qui a ouvert la porte au renouveau de sa vie sexuelle et donc de celle de notre couple a été le Womanizer W500/Pro que je lui ai offert. Il avait tous les avantages :
• petit, non pénétrant, beau à regarder dans sa version blanc-argent bien sûr, non dans la version léopard ou je ne sais quoi…
• exclusivement réservé à son usage comme mon Helix l’était au mien,
• facile à utiliser pour accéder à l’orgasme
• et surtout très efficace au point de lui faire découvrir très vite qu’elle pouvait avoir plusieurs orgasmes successifs en toute liberté quand elle en avait envie, ce qu’elle n’avait pas connu auparavant.

Cette découverte lui a fait prendre conscience que notre vie sexuelle, à travers ses hauts et ses bas, ne nous avait donné que des miettes et qu’il restait tout le gâteau à goûter. C’est ce qui lui a permis de comprendre ma démarche, de s’y associer et le plus important de se lancer dans l’exploration de sa propre sensualité. A plus de 60 ans après avoir été lourdement touchée par la maladie c’était une renaissance.

A partir de ce moment nous avons pu parler de « nos quêtes du plaisir » et, point important, le faire en dehors de nos ébats ce qui nous permettait d’élargir le sujet (eh oui ! pendant c’est plus limité à « plus doux… plus fort… plus haut… moins vite… n’arrête pas… ouiii……. »). L’équilibre était rétabli entre nous.

Ta situation est clairement différente telle que tu la décris :

Je me suis mis à la caresser et on a fais l’amour ou elle a eu plusieurs orgasmes

Ta femme est beaucoup plus active et semble avoir déjà mangé beaucoup plus de gâteau que la mienne dans la même situation. Ta mission, si tu l’acceptes, est de lui ouvrir encore plus l’appétit.

Après avoir éjaculer elle est resté très longtemps sur moi et j’ai continué à la caresser

C’est exactement ce qu’il faut faire, tous les jours, plusieurs fois par jour sinon physiquement (à moins que vos surnoms ne soient Superman et Superwoman) au moins émotionnellement. Plus tu seras avec elle, dans tous les sens du terme, plus elle sera en confiance, plus tu seras en mesure de vivre en sa présence et avec son accord tes nouveaux orgasmes, plus elle s’appropriera ta quête de jouissance, plus elle t’accompagnera, plus elle développera sa propre sensualité.

Tu n’as plus à cacher ni tes sessions, ni ton matériel, en gardant la discrétion de rigueur pour les enfants et Belle Maman. Tu peux te laisser aller à ta jouissance prostatique pendant vos ébats, de préférence après que ta femme ait pu avoir son ou ses premiers orgasmes.

La discussion sur le développement de ta sensualité est ouverte ; ce n’est que le début et il faudra la reprendre aussi souvent que possible jusqu’à ce qu’elle devienne aussi naturelle que toutes les discussions que vous pouvez déjà avoir sur vos jeux amoureux. Encourage-la à se renseigner sur l’orgasme prostatique (c’est assez facile sur Internet et les sites de ses magazines féminins préférés) et à te poser toutes les questions qui lui viennent à l’esprit.

Mais attention ! C’est comme l’apprentissage de l’orgasme prostatique ; tu crées les conditions pour que ta femme ait envie d’aborder le sujet de ta nouvelle sensualité mais tu évites de la contraindre à en parler en abordant toi même directement ce sujet. Tu réponds à ses demandes et à son intérêt. Ce peut être frustrant dans un premier temps mais c’est la condition pour qu’il y ait un deuxième temps spontané et libéré.

Bon cheminement @chromehf, bon cheminement à ta femme, bon cheminement à vous deux.
* Liens
23/02/18 https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/equilibre-du-couple/#post-26289
08/03/18 https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/equilibre-du-couple/#post-26504
24/03/18 https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/equilibre-du-couple/page/2/#post-26753
17/08/19 https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/de-lombre-a-la-lumiere/page/7/#post-34568