#35632
AndranerosAndraneros
Modérateur

Ça m’a fait plaisir de lire ton message @Buzzi  :

je dois dire qu’il y a des premières fois pour moi depuis la dernière fois que j’ai écrit sur ce forum.

Tu nous montres à ton tour que, même quand on ne tombe pas spontanément dans les bras du super O’, notre pouvons avancer dans notre cheminement avec de la patience, de la détermination et de la confiance.

Tout d’abord j’ai eu la chance de participer à une séance d’hypnose (… ) je fus plus réceptif, me concentrant uniquement sur le présent et en oubliant le passé et le futur. Je n’y croyais pas encore totalement mais cette fois-ci je fus obligé de fermer les yeux et de me relâcher complètement.

C’est une formidable expérience que tu viens de faire. Tu disposes désormais d’un moteur très puissant pour accélérer ta progression.

J’ai enfin compris ce que signifié « être relâché ».

De mon point de vue tu devrais consacrer tes prochaines sessions à développer ta nouvelle capacité à être « complètement relâché », en effaçant de ton esprit toute pensée d’orgasme, en te concentrant exclusivement sur les sensations qui viendront de ta zone prostatique. .

j’ai eu envie de faire une nouvelle session avec mon aneros

C’est bien avec cette « envie » que tout doit commencer. Plus tu parviendras à vivre ton plaisir prostatique, plus tu auras envie de faire tes sessions, plus tu seras excité, plus ton plaisir s’intensifiera.

Cette fois je me suis concentré sur ce point présent dans le bas ventre (un peu comme l’hypnotiseur vous demande de vous concentrer sur vos mains en imaginant qu’elles sont collées) et là les sensations sont devenues de plus en plus intenses.

Tu connais bien le mode d’emploi maintenant. Plus tu l’appliqueras, moins tu y penseras, plus le lancement de tes sessions deviendra naturel et spontané.

j’ai eu l’impression d’être obligé de serrer les fesses et arrivant parfois à les relâcher.

Tu écris « être obligé de serrer les fesses » ; je suis tenté de comprendre que tu as eu tes premières contractions involontaires. Lors de tes prochaines sessions, quand tu retrouveras la même sensation et si tu es en état de penser, essaye d’avoir cette idée en tête.

Arrivé à ce point, je ne souhaitais même pas me masturber, j’avais juste envie que cet instant perdure. C’est la première fois que j’ai ressenti cela.

Tu viens de franchir une étape majeure. Tu sais maintenant ce que peut être la jouissance prostatique !

Je ne pense pas que cela était au niveau d’un orgasme mais à plusieurs reprises, je me suis senti obligé d’exprimer oralement mon plaisir. J’ai senti mes muscles se contractés (jambes, bras, ventre) mais le plaisir était sans doute un peu moins intense (pas d’érection à ce moment).
Les moments les plus jouissifs sont ceux arrivant juste avant que mon sexe entre en érection car ce sont ces sensations qui ont poussé mon sexe à durcir. Des genres de petits pic d’adrénaline qui augmentent mon rythme cardiaque.

Je te propose de relire le message d’ @epicture que tu devrais à mon avis bien mieux comprendre aujourd’hui qu’il y a 5 semaines :

Les expériences que tu décris de montée du désir et du plaisir, suivie du sentiment d’un arrêt brusque, sont similaires aux miennes. J’ai pris le parti de ne pas leur prêter d’importance. Le plaisir prostatique procède par vagues. Le reflux d’une vague ne signifie pas l’arrêt de la séance. Il est possible que le plaisir revienne, et que le processus qui conduit à la une vague recommence, durant la même séance.

Ses conseils sont précieux. SI tu as pris le temps de lire Mon bonhomme de chemin et L’énergie sexuelle masculine tu sais jusqu’où sa progression patiente l’a mené.

je n’ai pas pu résister en fin de séance à me mettre sur le ventre. Les sensations sont devenus incroyables, je sentais l’aneros dans mon anus mais également mon sex frottait contre la doudoune

Ce que je retiens est « Les sensations sont devenues incroyables ». C’est formidable. Tu ne dois pas avoir de regrets. Tu ne précises pas si sous l’effet de tant de plaisir tu as éjaculé ou non. Si c’est non, cette fin de session en apothéose est un très grand pas en avant. Si c’est oui, tu sais sur quel point tu devras faire preuve de discipline pendant tes prochaines sessions. Dans tous les cas tu ne dois avoir aucun regret. Tu es en phase d’exploration, tu viens de faire des progrès fantastiques. Il est normal que tu ne contrôles pas parfaitement tout le déroulement de tes sessions. Ca viendra, c’est évident.

Je pense avancer dans la quête du Graal prostatique même s’il me reste encore pas mal de chemin à parcourir.

A ta place je dirais « je CONSTATE que J’AVANCE dans la quête du Graal prostatique. Bon cheminement @Buzzi.