#35649
bzobzo
Participant

la femme sait d’instinct se rendre complice de son corps
pour aller à la rencontre du plaisir,
pour s’offrir, se laisser emporter, se laisser envahir

encore faut-il qu’elle accepte sa nature,
ce qui la relie à l’animal, ce qui la relie à la terre,
nous autres hommes, nous pouvons arriver à des résultats équivalents
si nous acceptons le féminin en nous,
c’est la voie royale en nous pour la plus somptueuse des échappées belles

se rendre complice de son corps,
aimer celui-ci de l’intérieur de toutes ses forces,
être à l’écoute de la moindre de ses cellules,
devenir intime et caressant, avec la moindre de ses fibres