#35664
bzobzo
Participant

le plaisir m’entraîne de plus en plus comme sur un toboggan,
je n’ai qu’à me laisser entraîner,
cela prend de la vitesse tout seul,
la tension sexuelle monte, monte, monte, irrésistiblement
et moi je gémis, je râle, je ahane, je crie, je n’en peux plus,
inarrêtable, irrefrenable

c’est comme si j’avais une fuite quelque part au fond de moi, qui s’agrandit de plus en plus,
je sens le jet d’énergie monter de plus en plus fort, éclabousser de plus en plus tout mon intérieur,
je le disperse avec mes caresses, mes mouvements, cela inonde partout, cela dégouline de partout,
des petites vibrations de tous les côtés qui se font leur nid un instant,
des petits tourbillons de nectar chaud, soyeux, innombrables,
tournoyant partout dans ma chair

soyeux moments,
la volupté comme un palais dans toute sa splendeur dans ma chair