#35768
bzobzo
Participant

j’ai commencé à lire plus sérieusement ce livre sur l’hermaphrodisme que j’ai acheté,
dont je donne les références plus haut,
un gros pavé universitaire qui a l’air d’aborder le sujet sous tous ces angles

fascinant, je me sens déjà moi seul avec mon androgynie durant mes séances
cela traverse l’histoire en fait, des premiers chrétiens, aux grecs,
moyen-âge, penseurs du 18, 19 siècles,
c’est constamment là en fait

Adam était androgyne, il aurait du s’appeler Adam-Eve,
c’est d’une de ses côtes que Dieu créa la femme
et depuis l’homme et la femme cherchent à s’unir pour retrouver l’androgynie originelle

bien des courants philosophiques avaient pour idéal, l’androgynie,
considéré comme la perfection, l’unité retrouvée,
je confirme pour l’unité, cette sensation est omniprésente en moi
durant les moments les plus intenses de mes séances

bien d’autres choses encore,
je voulais retranscrire des passagers complets tellement fascinants et instructifs
mais je suis trop paresseux, un autre jour peut-être

je vais y revenir régulièrement à ce bouquin,
il éclaire certains aspects de ce que je vis durant ma pratique,
je rêve cependant de trouver un jour, au moins sur internet,
des témoignages de gens qui vivent la même chose que moi,
ici il y avait bien @ch313, mais il ne vient plus,
lui il vivait la même expérience,
même si ses déclencheurs étaient tellement spéciaux
mais l’androgynie complète durant était là chez lui aussi,
les ébats du masculin et du féminin dans une chair, il le vivait aussi