#35772
bzobzo
Participant

sors d’une petite séance délicieuse au lit,
de longs moments à jouir, des gémissements comme du miel plein la gorge,
plein d’étoiles aussi, du miel avec des étoiles de lumière, plein les yeux

j’ai ré-appliqué une vieille recette,
l’alternance de moments yeux ouverts et de moments yeux fermés,
cela a vraiment bien fonctionné,
plus que jamais quand j’appliquais une contraction
et puis que je refermais les pupilles en même temps,
les deux actions comme intimement synchronisés l’une avec l’autre,
j’avais cette impression extraordinaire de plonger comme un dauphin vers mes profondeurs
dans une onde voluptueuse, chaude, soyeuse

je semblais démarrer du bord de mes yeux
et en quelques instants j’étais par mille mètres de profondeur en moi
dans la densité sans âge de la jouissance
qui envahissait tout mon corps

au coeur de la vie, il y a cette fragilité, cette gracilité,
quelque chose de tellement éphémère,
qu’on se demande si on a rêvé

mais oui bien sûr qu’on a rêvé,
ensemble avec ma chair, j’ai rêvé,
le monde entier a rêvé un instant avec moi