#35954
bzobzo
Participant

en écrivant ce dernier paragraphe juste au-dessus,
je réalise que depuis maintenant un certain temps, au-delà du plaisir sexuel,
c’est avant tout autre chose que je cherche comme satisfaction dans ma chair

ce plaisir androgyne, j’aime à l’appeler ainsi
car il y a là vraiment comme le résultat incandescent au plus haut degré
d’ébats dans ma chair entre un pôle masculin et un pôle féminin,
même si c’est le second qui occupe quasiment toute la place durant la séance,
c’est avant tout maintenant une sensation d’épanouissement absolu,
une sensation d’être entier, unifié,
une sensation de communion tellement puissante
et puis des images qui viennent de tellement loin
qui se forment en moi, dans mon sang,
que je semble voir avec un oeil à l’intérieur

ah et puis cette sensation de vibrer de la tête aux pieds,
d’être empli d’ondes cristallines,
tout cela est en même temps sexuel, reste sexuel aussi avec une intensité extrême
mais est aussi quelque chose d’autre, quelque chose en plus