#36010
bzobzo
Participant

Une démarche avec les pieds un peu moins écartés fait bouger mon bassin autrement, un buste un peu plus porté vers l’avant tend un peu plus ma poitrine et fait pointer mes seins, des gestes des bras et des mains un peu plus doux et délicats, des cuisses un peu plus serrées quand je suis assis

oui c’est tout à fait cela

ceci dit, si on y analyse un peu objectivement, en prenant du recul,
on se rend compte que c’est un tout petit geste, un tout petit mouvement,
un léger changement dans le comportement, dans l’attitude,
mais pas fait n’importe comment, pas du tout fait n’importe comment

je peux faire un geste n’importe comment, de façon un peu inhabituelle
et cela ne va rien provoquer, rien déclencher,
non ce petit geste, ce petit mouvement doit avoir ce petit quelque chose
qui va me connecter avec ce que je porte en moi
et que j’invoque ainsi

sensation de complicité profonde immédiate avec ma chair,
avec ce qu’il y a dans mes profondeurs,
c’est comme si un autre moi était né peu à peu durant l’action,
entremêlement chatoyant de masculin et de féminin,
de yin et de yang?

j’ai fait germer les gestes,les mouvements, les attitudes, les postures, de cet autre moi,
ils ont poussé, grandi, lentement en moi
et désormais c’est une jungle luxuriante dans laquelle je m’anime et suis tout à fait à l’aise