#36091
AndranerosAndraneros
Modérateur

Ton dernier message @vinc48 nous indique clairement que tu es sur le point de franchir une étape majeure pour le développement de tes capacités orgasmiques :

après une heure mon Progasm s’est affolé. Je le sentais vraiment faire des va-et-viens à une vitesse folle et me pénétrer vraiment profond et je me suis mis à convulser beaucoup plus que les autres fois d’avant pendant 5 minutes environ, je n’avais plus vraiment la notion du temps à vrai dire.
En tout cas j’avais l’impression de me faire baiser de force par mon Progasm au point où je ne sais même pas si c’est réel où non ce que j’ai vécu hier.

Tu décris une expérience qui correspond aux étapes 50 et 55 de la carte au trésor :

50. Sentiment de refus que ces sensations sont réelles

55. L’Aneros crée un plaisir intense et bouge en faisant de long mouvements (votre corps se fait l’amour)

L’expression « baiser de force » me paraît inspirée par la résistance instinctive que ton cerveau oppose encore à l’expérience d’une jouissance aussi intense et aussi longue. Un orgasme, ou une série ininterrompue d’orgasmes, qui dure 5 minutes est un choc nerveux extrêmement fort. N’oublie pas qu’un orgasme « normal » dure pour la plupart des hommes une dizaine de secondes. L’expérience que tu viens de vivre est près de 30 fois supérieure à ce que tu connaissais vraisemblablement il y a peu de temps. Je te propose donc, en reprenant ce que je te disais sous une autre forme un plus tôt,

essayer d’être attentif à l’arrivée de tels pics pour vous concentrer autant que possible pendant ces moments afin d’amplifier votre état de relaxation.

Plus tu parviendras à te détendre « encore plus » à ce moment où tu sens ton Progasm prendre le contrôle, l’orgasme prendre le contrôle, plus tu parviendras à « accepter » ton plaisir, à le désirer et peu à peu à le « vivre » au lieu de le subir comme c’est, me semble-t-il, le cas maintenant. C’est ce à quoi correspond la notion de « lâcher prise » que tu peux retrouver régulièrement dans les conseils que nous donnons.

Au point où tu en es je te propose aussi d’essayer des masseurs moins épais que le Progasm, comme l’Helix ou l’Eupho. Ils apporteront moins de remplissage, moins de pression mais de la subtilité et encore plus de mobilité dans ton rectum qui pourront t’ouvrir en grand, et peut-être plus facilement que ton Progasm, l’accès au super O’. N’hésite pas à expérimenter.

Bon cheminement @vinc48.