#36098
AndranerosAndraneros
Modérateur

@vinc48 tu peux lire avec grand profit ce message publié par @aneveil en mai l’année dernière :

Le truc avec le Progasm (enfin c’est ce que j’ai trouvé), vu qu’il est beaucoup plus présent c’est d’apprécier chaque micro-contracton et micro-mouvement, d’en faire très peu, de laisser se diffuser et se développer les sensations dans tout le corps, déguster les nappes de plaisir sans rien chercher et surtout détendre au maximum le rectum, alors ça devient très vite erruptif, explosif. Et surtout lors des orgasmes quand les contractions deviennent très fortes, le fait de détendre et de s’ouvrir au maximum après la contraction va entretenir et faire durer l’orgasme.

Dans cet extrait @aneveil précise clairement ce qui lui a permis de vivre avec encore plus d’ampleur, d’intensité, de profondeur, d’extension, de durée, les orgasmes que lui procure son Progasm.

Bon cheminement @vinc48.