#36132
bzobzo
Participant

et cela devenait de plus en plus dur de ne pas contracter mes muscles du périnées.

je ne vois pas en quoi c’est un problème,
je fais cela tout le temps, c’est une de mes contractions de base

le problème , c’est la façon dont tu associes cette contraction à ton pénis en érection,
d’une façon générale d’ailleurs,
la façon dont tu fais basculer vers ton pénis dès que le plaisir commence à s’éveiller en toi

mais cela passera si tu en as conscience et que essaie d’y remédier,
d’abord comme tu l’as écris toi-même,
évite d’être sur le ventre avec tous les frottements que cela engendre
et qui vont bien sûr te faire bander, c’est normal,
reste sur le dos et sur les côtés
en attendant que tu parviennes à bien dissocier l’excitation engendrée par la prostate
avec ton pénis et ton quasi automatisme actuellement de rediriger tout cela vers lui

si tu commences à bander, fais comme si de rien n’était,
n’y fais pas plus attention qu’à un bruit lointain
et l’érection retombera d’elle-même,
j’ai cela de temps à autre aussi, je fais comme si de rien n’était,
ce bout de chair durci qui se balance, qui se cogne,
cela ennuie un peu, cela distrait l’attention inutilement,
cela affecte les bonnes vibrations plus qu’autre chose dans notre pratique

on est ici dans une autre façon de vivre le désir, de consommer l’énergie sexuelle,
à moins que tu te lances dans des pratiques façon Mantak Chia
mais sinon il faut oublier le pénis , en tout cas,
le pénis en érection et ses effets habituels,
je précise cela car moi par exemple, dans ma pratique,
je me frotte constamment les cuisses contre les couilles, le sexe
mais ce sont des ondes d’une toute autre nature que j’obtiens ainsi
que celles engendrées par le sexe en érection