#36152
horizonhorizon
Participant

Bonjour,
Merci d’avoir pris le temps de répondre, je vais ajouter des details à vos remarques.
Ce phénomène de fatigue dans les heures ou jours qui suivent est courant chez l’homme et je n’ai jamais compris à quoi cela est du. Quand on fait du sport ou des efforts physiques, la fatigue est une des conséquence qui se comprend assez bien, mais comment une perte aussi minime que le liquide séminal engendre t elle une demande de repos de la part de l’organisme? J’ai 40 ans et en général je ne vais pas courir un marathon après une ejaculation (façon de parler). Les lendemains je ne suis pas complement hs mais je sens que j’ai perdu une certaine vigueur, beaucoup moins dynamique.
Je plaçais cette question dans ce forum car il me semble que la sexualité taoïste aborde la question de l’énergie, gain-perte-entretien.
Voila, si vous pouvez m’éclairer sur ce sujet je serais reconnaissant.