#36153
filoufilou
Participant

Bonjour Jeff
Pour ma part faire des sessions rapprochées est contre-productif. J’ai tenté à plusieurs reprises d’enchaîner mes séances lors de mes débuts difficiles pensant que cela sensibiliserait plus ma prostate, mais en vain. Lorsque j’ai commencé à ressentir des choses intéressantes j’ai refait des tentatives mais la session suivante était toujours beaucoup moins gratifiante sino insignifiante. J’ai de plus remarqué qu’ séance réalisée après une période de latence était toujours excellente. J’ajoute que je ne peux faire mes sessions que tard le soir et qu’elles durent deux heures en moyenne. De ce fait les nuits sont courtes alors. Peut-être que l’âge joue aussi sur les performances de ma prostate. Les organes vieillissent et sont donc moins performants.
De plus l’abstinence frustrante est un bon moyen de maintenir l’excitation et l’envie à mon avis. En tout cas c’est mon cas.
Pour résumer je dirais que cela dépend de chacun. A toi d’expérimenter et de trouver ton rythme. Tu vas certainement tâtonner mais nul doute que tu trouveras ta solution.