#36199
bzobzo
Participant

je dois dire que je suis vraiment épaté,
en action, je sens mes parties génitales fatiguées, vidées par l’éjaculation
mais malgré tout, la puissance des ondes est là, sans aucune perte,
elles n’ont chez moi donc, vraiment rien à faire, avec mon sexe,
avec la puissance de production habituelle de sensations par là

et pourtant c’est bien avec mes couilles et mon sexe qu’une partie de ces ondes dans mon bassin, arrivent
ou plutôt devrais-je écrire,
par la chair ultra-conductrice de celles-ci
mais plus conditionnées par mon identité sexuelle,
par la sexualité par défaut, liée à mon pénis