#36206
bzobzo
Participant

bon, comme je me suis promis dans ce fil-blog de tout écrire le plus honnêtement possible,
je me dois d’admettre à ce stade certaines choses,
quand je ne fais plus attention à ce petit voyant qui se met à clignoter à un moment donné dans ma tête,
cela conduit inévitablement à l’éjaculation

ainsi je crois que je pratique juste une sorte de variante à la Mantak Chia
avec retardement à l’extrême de l’éjaculation,
exploitant toute une zone d’excitation avec beaucoup de potentiel, ainsi

je viens de m’offrir une petite séance comme cela au lit, un bon quart tout à fait délicieux
mais à un moment donné, j’avais le petit voyant dans ma tête qui clignotait
et au lieu de faire comme d’habitude,
de ralentir les les pressions et les frottements de mes cuisses
et de mettre plutôt l’accent sur les contractions,
j’ai laissé faire le désir comme je l’avais dit

mais c’était tout de même extraordinaire, je sentais bien que l’essentiel des vibrations
était dorénavant produites par mes organes sexuels,
que la prostate avec les contractions, s’effaçait de plus en plus
mais le féminin était tout de même là,
l’autre moi était toujours en action,
le plaisir continuait d’être ressenti puissamment dans tout le corps,
sensations riches, variées,
je continuais en fait, à bien ressentir, avec l’autre moi, féminin,
et quand l’éjaculation est arrivé, à exploser,
c’était comme on éjaculait en moi, c’est comme cela que je l’ai ressenti,
mon bassin se cabrait follement
tandis que je sentais la chaleur irradiante de l’explosion se répandre partout en moi

j’ai bien senti à partir d’un moment donc ainsi
que c’était la voie de l’éjaculation immanquablement dans laquelle j’étais engagée,
mais voie étirée comme un élastique dans tous les directions, ralentie, exploitée autrement
et donc quand cela arriva, ce fut sans doute le plus délicieux orgasme avec éjaculation que j’ai eu de toute ma vie,
je me tordais dans toutes les directions,
j’avais la sensation que des vagues lentes de lave sortait de mon sexe mi-dur, me montaient au cerveau,
se répandaient dans tout mon corps

je vais tout réévaluer, je vais garder cette pratique,
il n’y a pas de raison de l’éviter,
on verra ce qu’il en ait des réserves d’énergie sexuelle,
j’aviserai s’il y a des problèmes de ce côté-là

cependant je vais équilibrer cela par une pratique plus exclusivement prostatique,
avec beaucoup moins, voire pas du tout, de frotti frotta des cuisses et des génitaux,
de la prostate, rien que de la prostate, encore de la prostate, donc, back to basics,
équilibrer cette nouvelle façon de pratiquer,
orientée extraction ondes du pénis avec éjaculation en conclusion éventuellement
par de la prostate

peut-être ainsi je suis en train de mettre quelque chose en place
de plus complet,
qui tient compte encore plus des possibilités de ce corps d’homme
mais aussi de ses nécessités
comme celle d’éjaculer de temps à autre,
j’ai l’intuition que cela peut s’équilibrer tout seul,
que le corps peut gérer tout seul son besoin d’éjaculer
avec cette nouvelle pratique, enfin pas nouvelle
mais en me retenant aucunement,
j’ai senti cela, pour l’instant il y a éjaculation
mais cela ne sera pas forcément le cas dans les jours à venir
quand j’aurai satisfait à cette nécessité