#36301
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonsoir @bzo,
Tu me cites :

Ta pratique fait de toi un exemple de ce qu’un homme devient quand il est parvenu à se libérer du besoin d’éjaculer.

et tu remarques :

si il y a quelques jours, cela m’avait sembler une hypothèse plausible,j’y crois nettement moins après d’attentives observations de ce qui se passe en moi durant la séance

Je précise que quand j’écris « parvenir à se libérer du besoin d’éjaculer » je n’écris pas du tout « parvenir à ne plus éjaculer ». Éjaculer est une fonction profondément inscrite dans nos gènes pour la reproduction de notre espèce sexuée. Il est normal d’éjaculer. Ce qui est différent pour toi, comme pour nos amis qui sont devenus capables de vivre à volonté des orgasmes qui apportent une satisfaction très supérieure à ceux qui sont associés à l »éjaculation, c’est que tu peux choisir d’éjaculer ou de ne pas le faire sans aucune perte d’intensité de la jouissance dans laquelle tu baignes au quotidien.

Tu n’éjacules plus par besoin de satisfaire ta libido. Tu éjacules quand tu le choisis ou encore mieux peut-être quand ton corps te dit que c’est le moment de le faire.

C’est la cerise sur le gâteau quand tu as déjà mangé tout le gâteau.

Bon cheminement @bzo.