#36336
AndranerosAndraneros
Modérateur

Merci @verlesetoiles de nous apporter un témoignage aussi bien documenté qui sera précieux pour tous les débutants qui le liront.

Je constate que tu as fait de magnifiques progrès en 7 sessions. C’est la récompense de ton application à comprendre ce qui fait la singularité de l’orgasme prostatique si différent de l’orgasme avec éjaculation centré sur le pénis. Au fur et à mesure de tes sessions tu as parfaitement compris et su adapter à ta pratique les grands principes du massage prostatique.

Tu as en particulier très bien compris le principe du « Do nothing » qui est tout le contraire de la traduction littérale de l’expression anglaise. Tu as compris qu’il s’agit de faire le minimum pour protéger, pour accompagner, pour aider les minuscules réactions spontanées de ton corps qui sont les prémices de tes futurs orgasmes.

Tu as très bien compris en quoi les premières contractions fortes de ton corps sont beaucoup plus blocage que source de plaisir, et qu’il faut y renoncer pour que le plaisir se répande en toi.

Tu as très bien compris que la nature de la jouissance prostatique n’est pas la même que celle de la jouissance associée à l’éjaculation. La marque la plus évidente de tes progrès sur ce point est qu’il n’y a plus de masturbation à la fin de tes sessions. L’intensité et la répétition de tes nouveaux orgasmes te comblent déjà bien plus que l’intensité de tes orgasmes éjaculatoires.

Tu es presque en orbite prostatique. Tu y seras très vite de façon définitive. Je suis persuadé après avoir lu ton témoignage que tu ne devrais pas attendre trop longtemps pour quitter cette orbite et t’élancer vers les étoiles de ton pseudo.

Je renouvelle le conseil de @bzo sur le développement d’une pratique sans masseur. Tu me parais avoir de telles dispositions pour la jouissance prostatique que ce serait dommage de ne pas essayer.

Bon cheminement @verlesetoiles.