#36383
bzobzo
Participant

que de moments sublimes encore

au lit, une demie heure aneroless d’abord,
puis un bon quart d’heure avec masseur, j’ai ressorti pour l’occasion,
ma compagne fidèle, Carabosse, ma petite fée du logis en silicone noir, qui astique comme aucune autre,
j’ai nommé le seul, l’unique, G-Rider, le meilleur masseur de tous les temps
et dans toute la galaxie et même au-delà (enfin pour moi)
et enfin conclu avec dix minutes approximativement aneroless

la chair quand elle est envahi comme cela, par une pareille volupté, tellement incandescente,
est vraiment comme un temple, il y a quelque chose de sacré dans ces moments,
comme une prière païenne à la vie,
un hymne qui s’élève de tous mes cellules

toutes ces énergies qui montent de mes profondeurs,
semblent aller à l’océan,
comme c’est extraordinaire de s’entendre râler, geindre, gémir, ainsi en continu,
cela semble presque comme un cri de souffrance par moments,
tellement la volupté semble s’enfoncer tout à coup au plus profond de moi,
comme enfoncée brusquement,
déboucher dans mon âme,
y déverser son ineffable douceur chaude, soyeuse

mon corps chante, mon corps danse,
il semble juste se tordre de plaisir

de temps à autre, je vais farfouiller avec un doigt ou deux, derrière,
à leur rencontre, vient une contraction immédiatement,
comme pour les envelopper,
fourreau de chair vivante,
chaude, puissante,
ils semblent fusionner instantanément, former ainsi un petit bélier d’amour en moi

avec le masseur, c’est définitivement plus monocorde,
c’est un vrai objet dans mon cul, mon anus-pussy,
il a sa forme, sa consistance qui m’échappent,
je peux juste m’en emparer avec les muscles et le bouger,
le faire remonter, le faire descendre, varier les angles
mais sa structure, sa forme et sa longueur, sont hors de ma portée,
je ne peux m’en emparer et les changer à volonté comme en aneroless
où tout est tellement fluide, changeant,
s’adaptant immédiatement à mon désir, avec une infinité de nuances
néanmoins le masseur me fait des contacts physiques avec la prostate,
cela a du bon aussi, cela change
et puis il y a la sensation de remplissement qui n’est pas désagréable non plus

je vais définitivement alterner des moments aneroless et des moments avec masseur,
même si ma priorité reste l’aneroless, bien sûr,
c’est incomparable et tellement plus simple, plus facile