#36415
verlesetoilesverlesetoiles
Participant

Bonjour @jean74

Je suis honoré et touché de lire que mon cheminement t’incite à reprendre contact sur ce forum.

Je pense que beaucoup d’entre nous qui sont dans une relation de couple vivent un cheminement plus ou moins chaotique lorsque cette découverte est partagée à la partenaire. Autant cela peut devenir un moteur extraordinaire pour un lien partagé qui prend une toute autre dimension, autant cela peut être un fossé qui s’ouvre entre deux êtres qui ne se comprennent plus.

Pour ma part, dans mon couple, je vis des moments de hauts et de bas, en alternance selon les jours. Les conseils d’@Andraneros sont tellement précieux dans ces moments. Dialogue, écoute, respect et beaucoup d’amour. Une relation se construit de milliers de petites briques de l’un et de l’autre, auquel il faut porter une attention de tous les instants pour qu’elles forment un grand et beau foyer, plutôt qu’un mur infranchissable.

mon épouse a complètement rejeté l idée que je puisse accéder à un plaisir exceptionnel sans qu’elle en soit le moteur…

Cette peur habite aussi ma partenaire, d’une certaine manière, dans ses moments de doutes. J’essaie de l’accompagner avec toute la tendresse que j’ai en réserve pour lui montrer que mon plaisir est intimement lié au sien, que même lorsqu’elle n’est pas présente et que je pratique en solitaire, elle est justement un puissant moteur à mon plaisir.

Elle pense que les plaisirs prostatiques et liée à la zone anale sont réservés aux homosexuels.

J’ai vécu plusieurs années avec cette contradiction ancrée en moi jusqu’à pouvoir m’en libérer pleinement. Peut-être que mon témoignage d’homme en début de ce fil pourrait lui apporter un autre regard la question ?

Belle route à toi @jean74