#36438
bzobzo
Participant

hé hé, bienvenu au club,
je vois que les choses commencent à être sérieuses par là-bas

tout ton corps commence à participer, travaille bien cet aspect,
il est une steppe immense, sans fin,
qui ne demande qu’à ressentir le choc des sabots, les vibrations du galop

et comme je l’ai déjà écrit pas le passé, si tu doutes un instant que c’était un super O,
c’est que ce n’en était pas un,
il n’y a pas moyen de douter du super O,
on le sait quand il y en a un qui est passé dans sa chair,
il n’y a pas moyen de ne pas le reconnaître