#36461
aneveilaneveil
Participant

Avoir une érection lors d’une séance prostatique est quelque chose que je ne connais pas
(j’aimerai d’ailleurs beaucoup connaître ça…)
car dès que je me concentre sur ma zone anale ou que j’insers un masseur je quitte direct « le mode pénis »..
Je pense que dans un premier temps il serait bon de dissocier / espacer plaisir pénien et prostatique.

Si il y a trop de frustration et de tension il vaut mieux à un autre moment de la journée éjaculer,
mais avant entraines toi à durer le plus longtemps possible afin d’en savourer tout le plaisir
avec toutes les connexions qui s’établissent avec la zone anale/prostatique (et qui rendent la masturbation bien plus riche), pour peu à peu ne plus être prisonnier du réflexe éjaculatoire.
(réflexe venant de l’adolescence, ou on se masturbe souvent très rapidement pour éjaculer) .
Cela aura un effet positif sur les cessions prostatiques et les rapports sexuels.

Peu à peu on s’habitue sans efforts à résister à l’éjaculation et on apprends aussi à savourer
cette énergie que l’on garde précieusement en soi et qui sera un très bon carburant lors des cessions prostatiques.
Mais si cela engendre une trop grande tension que l’on ne peut gérer de manière apaisée, il vaut mieux éjaculer mais en prenant tout son temps… 😉