#36479
bzobzo
Participant

hello @aneveil

je constate avec plaisir que les éjaculations
qui peuvent à présent arriver quand ton corps le décide ne semblent
pas pour autant diminuer ton énergie sexuelle.

non en effet mais cela n’a pas toujours été comme cela,
je me rappelle quand je pratiquais d’une façon plus conventionnelle,
du massage prostatique exclusivement, avec masseur,
il me fallait un certain temps avant de retrouver la pleine puissance des sensations,
jusqu’à dix jours
si j’éjaculais, si je me masturbais de temps à autre
c’est d’ailleurs grâce, ou plutôt à cause de cette croyance,
que je suis resté pendant largement plus d’un an, presque deux, sans éjaculer,
pour être constamment au pic de mes énergies

mais il y a quelques jours, quand par accident j’ai éjaculé lors d’une séance,
une des rares fois que j’ai pratiqué avec une couverture sur moi,
probablement les frottements du tissu ont contribué à provoquer cet « accident »,
c’est souvent un équilibre tellement fragile, un rien peut suffire,
j’étais mortifié, catastrophé, au début
mais après une demie heure quand j’ai un peu recommencé machinalement,
je me suis vite rendu compte que toutes les énergies étaient de nouveau là,
cela n’avait duré qu’une petite demie heure
où j’avais la sensation que tout était éteint dans mon bassin,
bien au contraire, quelque part c’était mieux quelque part,
ma chair était plus détendue, j’étais plus serein
et je sentais de nouvelles possibilités qui s’ouvraient à moi
qui n’ont pas été démenties,
que du contraire

c’est, je crois, pour reprendre ta terminologie,
parce que je fonctionne depuis bien longtemps exclusivement avec le plaisir Yin situé dans nos entrailles souterraines.
qui ne dépend pas de l’éjaculation,
qu’on peut éveiller, goûter, aussi bien par la prostate, que par l’excitation de l’anus
et de nos parties génitales

c’est ce que j’appelle, mon plaisir androgyne, essentiellement féminin malgré tout donc,
toutes les sensations, j’ai l’impression, sont inversées quelque part,
les contacts de mon sexe, de mes couilles, sont ressenties
comme ce qu’ils peuvent éveiller comme sensations, je crois, quand ils sont en contact avec le corps de la femme
et qu’ils éveillent toutes sortes de délices voluptueux chez elle

ma prostate aussi, désormais, toutes ses ondes passent par les contractions
sont ressenties comme des va et vient de pénétration

j’ai désormais une éjaculation presque tous les jours, toujours très abondante,
alors qu’avant il y a quelques années,
j’éjaculais aussi tous les jours quand j’avais l’habitude de me masturber abondamment
mais c’était quelques vagues gouttes,
à mon âge, cela devient de plus en plus difficile,
enfin plus maintenant, avec la façon donc je pratique

mais surtout cette éjaculation est ressentie,
comme si j’étais le réceptacle de cette éjaculation, comme si je la ressentais en moi
comme je l’ai écrit dans ton fil,
j’ai désormais la sensation de vivre des super O au féminin
grâce à ces éjaculations qui déclenchent systématiquement des orgasmes très très puissants,
pour l’instant d’une quinzaine à une trentaine de secondes,
je rue, je me cabre, mon corps part de tous les côtés , c’est un tel torrent qui me passe au travers du corps
qui me rappelle irrésistiblement la puissance des super O plus classiques que j’ai vécus avec le masseur

je suis confiant de parvenir à les allonger de plus en plus,
l’éjaculation est un tremplin qui permet de faire décoller le vaisseau
mais je sens qu’il y a moyen de les faire durer beaucoup plus longtemps