#36530
verlesetoilesverlesetoiles
Participant

En complément de mon précédant message, voici quelques éléments choisis de mes dernières séances.

20ème séance (21/02) : Cette séance ne fut pas une réussite au sens orgasmique du terme. Je n’avais pas particulièrement l’intention de m’engager sur la voie prostatique, juste avoir le masseur avec moi pour la nuit et advienne que pourra. Rien n’est advenu, rien de particulièrement plaisant en tout cas.

21ème séance (22/02) : J’ai engagé cette séance avec l’arrière-goût désagréable encore présent de la dernière séance. Mon objectif conscient était de renouer avec les sensations mais mon esprit était bien encombré par pleins de choses à faire. Le chemin fut long et laborieux avant de parvenir à focaliser mon esprit sur mon corps, éliminer tous les parasites et éveiller les premières sensations. J’avais presque l’impression d’être revenu à mes débuts. Il m’aura fallu environ 1h pour parvenir à un premier orgasme fuyant mais réconfortant.
Je localise plus clairement les différents muscles qui composent la zone du bassin et parviens à jouer plus finement avec eux. A force de patience et après avoir pu éliminer une à une toutes les pensées parasites j’atteins mon premier mini-O suivi assez vite d’un orgasme plus conséquent. C’est en route vers le suivant que la séance solo se transforme en duo et que ma femme me rejoint. Elle prend le relai sur mon corps et m’embarque joyeusement vers l’orgasme suivant. Un petit dernier pour la route, mes muscles étant déjà bien fatigué et nous voilà repus. Ma femme est devenue une vraie partenaire de route dans mon cheminement vers l’orgasme prostatique et j’en suis très heureux.

22ème séance (23/02) : …(Duo). Notre petit cheminement de couple continue sa route de manière bien agréable. L’énergie qui nous anime, en général mais en particulier sexuelle est forte et s’installe dans la durée.
Une belle séance avec un orgasme pour ma compagne et deux orgasmes prostatique pour moi. Je suis très heureux de pouvoir partager cette jouissance avec ma compagne. Elle est aussi contente et rassurée d’arriver à participer à ma jouissance. J’ai compris, en discutant avec elle, qu’il s’agissait d’une part importante de ses peurs. M’imaginer prendre du plaisir seul avec mon masseur, sans pouvoir y participer, sans savoir quelle place prendre, la dérangeait profondément. J’ai été dès le départ dans une démarche de partage et d’ouverture mais c’est encore autre chose que de pouvoir le vivre et constater en pratique qu’elle a pleinement sa place dans mon plaisir.
Le deuxième orgasme que j’ai vécu durant cette séance a été particulièrement fort et intéressant en termes de sensations. C’est un orgasme qui est monté plus en tension. Un mélange de sensations prostatique et d’un orgasme éjaculatoire (sans éjaculations). Au sommet de l’orgasme, le corps était bien cambré, tendu et des râles de plaisirs on jaillit de ma gorge. Il a duré quasi une minute jusqu’à son paroxysme.