#36539
verlesetoilesverlesetoiles
Participant

Je pensais ne pas avoir grand-chose à raconter et pourtant, quand je vous lis, @Caktil et toi @Andraneros, je me rends compte que ce n’est pas tout à fait vrai.

Je ne considère pas qu’il y ait eu de grandes avancées spectaculaires mais plutôt pleins de petits pas qui me font / nous font avancer toujours un peu plus sur le chemin. Vous lire me redonne une belle énergie pour continuer cette folle épopée.

Ma femme me disait hier soir que son objectif à elle était de « développer tous ses potentiels orgasmiques ». Vaste programme que voilà qui me réjouit au-delà des mots. Il semblerait qu’elle ait trouvé au moins un but à sa propre quête (et pas n importe lequel…).

Si j’ai bien lu tes messages précédents l’expérience orgasmique que tu décris est la plus intense que tu aies vécue depuis tes début. C’est magnifique @verlesetoiles ! En plus ta femme était à ton côté pour la vivre avec toi. Tu sais maintenant et ta femme aussi à quoi peut ressembler un super O’. Prépare-toi à vivre encore mieux dans les prochaines semaines… Le super O’ d’avant-hier te paraîtra tout à fait normal dans quelques semaines.

Je ne sais pas trop si j’ose me permettre de qualifier cet orgasme de super O. Je n’y ai pas pensé sur le moment, mais en y réfléchissant il fait effectivement partie des orgasmes les plus forts que j’ai pu ressentir. Pouvoir le partager avec ma femme a été un beau cadeau. Je dirais que c’est surtout la forme qu’a pris l’orgasme qui a été différente par rapport à mes expériences précédentes. Pas d’embrasement total du corps, peu d’étincelles, mais de fortes ondes de plaisirs, plus aucune action consciente sur les mouvements du masseur et cette grande tension, explosive qui m’a emporté sur son passage. Vivement le prochain, plus loin, plus haut, peut-être ?!