#36557
bzobzo
Participant

Même si de mon côté mes couilles sont plutôt une gêne qu’autre chose.

hum, cela ne devrait pas, je t’assure

quand je me frotte, je me malaxe, les couilles, le sexe, inlassablement, avec les cuisses,
ce que je ressens, ce ne sont pas des couilles , un sexe d’homme, frottés, malaxés,
tu peux me croire, c’est tout à fait autre chose

à partir du moment où tu es dans ce corps
avec ton autre moi, libéré, totalement aux commandes,
tu perçois tes organes tout à fait différemment,
toi-même, tu as relaté des expériences de ce genre, de nombreuses fois

quand je perçois et je vis dans mon corps avec mon autre moi aux commandes,
les ondes qui me parviennent de ces contacts, sont tellement incroyables,
tu passes à côté de quelque chose d’énorme, à côté d’une source ultra-puissante ,
pour venir alimenter ton plaisir de femme

de même, quand avec un ou deux doigts derrière, je farfouille dans mon anus,
là aussi, c’est à travers l’autre moi que je ressens
et là encore, tu peux me croire,
c’est quelque chose de tout à fait différent d’un plaisir anal d’homme

je perçois chez toi, malgré l’extraordinaire facilité que tu as,
qu’il y a là encore de belles évolutions possible,
tu as un corps d’homme, que tu le veuilles ou non
mais la bonne nouvelle, c’est que tu peux le vivre à 100% au féminin
et cela sous-entend aussi, exploiter tes organes génitaux
et la puissance splendide des vibrations qu’ils peuvent générer

une fois que tu es à 100% avec ton autre moi lors de la séance, tout change,
toutes les règles changent, tous les repères sont différents,
tu te touches tes couilles mais c’est autre chose que tu vas vivre,
tu ne vas pas sentir des ondes mâles
mais ce qu’ils déclenchent comme réactions chez ton moi féminin

essaie , tu m’en diras des nouvelles,
ta pratique va s’envoler vers des hauteurs insoupçonnées
car les génitaux dans un corps d’homme, sont la source la plus puissantes d’ondes sexuelles
et à partir du moment où on arrive à les détourner, à les retourner même vers l’intérieur,
c’est du tout profit pour ton moi féminin qui va adorer cela,
qui va en être folle à un point que tu n’imagines même pas pour l’instant

ne pas avoir peur de l’éjaculation non plus
là aussi, c’est quelque chose de tout à fait autre chose que tu vas vivre,
elle vient très lentement chez moi malgré les nombreux contacts des cuisses,
(jamais les mains, c’est mon seul interdit)
et quand elle vient, c’est tout mon intérieur qui est inondé de lave délicieuse
et je vis à chaque fois, ce que je qualifie, de super O au féminin,
tellement cela me rappelle irrésistiblement
la puissance splendide des super O que j’ai connu par le passé, avec le masseur,
rien à voir, là non plus, avec les sensations classiques d’une éjaculation