#36693
raviaulitraviaulit
Participant

Merci à vous deux pour vos réponses !

C’est vrai que lâcher prise n’est pas une chose facile pour tout le monde. Après une séance positive, j’avais en effet envie de reproduire la même expérience, même en me disant que je ne devais rien attendre.
Je dois dire que je ne suis pas habitué aux pratiques telles qu’hypnose ou méditation, qui peuvent apparemment aider dans la recherche du plaisir prostatique. Il faut que je me concentre pour respirer par le ventre, ce qui n’est toujours pas naturel pour moi, et tout gérer en même temps n’est pas aisé. Mais j’imagine qu’il me faut persévérer !
En tout cas merci pour vos conseils, je vais essayer d’être davantage dans le Yin, et d’explorer les voies de l’hypnose ou de l’ASMR… J’ai l’impression qu’il y a un travail à faire sur soi qui dépasse de loin la question du plaisir prostatique, qu’il faut changer la perception qu’on a de son corps et de ses sensations. C’est presque une philosophie, d’après ce que je lis.

Quant à la situation que je décrivais avec ma compagne, c’est en effet un élément clef, je crois. Il faut que je parvienne à la changer. Je disais qu’elle n’était pas réfractaire à ma démarche, c’est vrai, mais je ne sais pas pour autant si elle est tout à fait à l’aise avec ça. Je vais lui en parler davantage, et en effet lui proposer de faire un tour ici. De toute façon il est clair que je n’arriverai à rien en essayant mon masseur dans un temps limité dès que je me retrouve seul…
Je ne l’ai pas mentionné, mais nous avons des rapports sexuels quotidiens, et du coup je ne me masturbe quasiment plus depuis que nous sommes ensemble.
De son côté, elle est en effet multi-orgasmique, dans le sens où elle a souvent un orgasme clitoridien dans un premier temps (car nous commençons quasiment toujours par une position où je lui stimule le clitoris), puis un orgasme « vaginal » ensuite. Quasiment jamais davantage. En revanche elle n’a connu ce deuxième type d’orgasme que très récemment, avec moi apparemment, et il lui demande de la concentration et de l’énergie.

Quant à la lubrification, j’avoue utiliser un gel tout à fait courant vendu en grande surface, en fonction de ce que je trouve. Je lubrifie uniquement le masseur mais en grande quantité.

Merci encore, je vous tiendrai au courant de la suite !