#36837
AndranerosAndraneros
Admin bbPress

Bonjour @ac. Bienvenue sur le forum NXPL.
Selon ce que tu as déjà eu l’occasion de nous dire sur la messagerie de la Sexosphère sur Discord, tu fais partie des hommes qui ont su accéder rapidement au plaisir prostatique. Tu témoignais avoir parcouru les 3/4 de la carte au trésor en 1 mois et demi et le dernier quart dans les semaines qui ont suivi. En y réfléchissant as-tu pu identifier des éléments de ta vie qui pourraient expliquer la facilité avec laquelle tu as développé tes capacités orgasmiques ?

Tu disais déjà il y a 3 mois sur la Sexosphère :

C’était plus une constatation qu’une inquiétude. Ce soir fait un pas en avant, « convulsions » très fortes et vraiment incontrôlables sur presque une minute, mais merci la crampe à la cuisse qui a un peu coupé l’élan…

Tu nous dis maintenant :

Lors de chaque séance, (… ) je réagit avec des contractions abdominales (… ) avec des spasmes et convulsions de pratiquement tout le corps. C’est fort agréable, je vie des orgasmes à répétition, mais c’est un peu bloquant par rapport à la durée des séances (crampes musculaires et suis assez vite épuisé et essoufflé). De plus, je ne peux pas profiter pleinement des belles sensations générées parce qu’elles sont masquées par l’intensité et la frénésie de ces fortes convulsions.
C’est mon corps qui fait l’amour avec soi-même, mais avec (trop de) force.

Je ne suis pas passé par là, mon cheminement a été beaucoup lent, plus progressif, plus mental et beaucoup plus intériorisé. Mais je te propose une réflexion sur ce que tu vis.
Tu sembles particulièrement sensible à cette forme de stimulation ce qui explique la rapidité de tes progrès et l’intensité explosive, insoutenable du plaisir que te procurent tes orgasmes. Les violentes contractions qui te prennent sont à mon avis une forme de défense de ton organisme contre cette intensité insoutenable du plaisir que tu ressens. Quand on se sent en « danger » on se contracte instinctivement pour protéger nos organes contre des coups, pour bloquer la propagation d’une éventuelle douleur et pour se défendre contre l’agression supposée.

Pour éviter ces contractions parasites tu peux travailler en conscience avant qu’elles n’apparaissent.
• Tu peux commencer à te détendre avant le début de ta session, sous forme de relaxation ou de méditation et à prendre soin de garder le même état mental et physique pendant ta session.
• Tu peux aussi travailler ton état d’esprit en te répétant en dehors de tes sessions et encore plus pendant, là encore sous forme de méditation, que le plaisir violent que tu vis pendant tes orgasmes est ton ami, mieux qu’il te fait du bien.
• Pendant tes sessions dès que tu sens les contractions se préparer tu t’enfonces encore plus dans la relaxation quitte à ralentir la montée de ton plaisir. Si ce faisant tu as l’impression que la vague de plaisir qui montait reflue, ne t’inquiète pas elle reviendra éventuellement un peu plus puissante. Plus tu seras détendu, plus tu accepteras ton plaisir avec confiance, plus tes convulsions / crampes se réduiront.
• Tu peux aussi mettre ta session en pause pendant 1, 2 ou 3 minutes et la reprendre à nouveau détendu.
• Cette approche s’applique à tes sessions avec masseur et à tes sessions A-less.

N’hésite pas à faire des essais et à revenir nous dire comment tu réagis. Je laisse la parole à nos amis qui ont pu avoir la même difficulté.
Bon cheminement @ac.