#36840
CaktilCaktil
Participant

Mes derniers progrès sur la vois du plaisir prostatique, « pris en otage » !

Depuis ma 65e séance qui a été extraordinaire, j’ai eu la chance d’en faire quelques autres avec autant de succès. Jeudi 5 mars, j’ai fait ma 69e session qui a été la meilleure jusqu’à aujourd’hui (j’ai fait la 71e ce matin), celle où le plaisir a été le plus intense. Un nouveau phénomène est apparu durant cette séance : des micro contractions involontaires très rapides. J’ai déjà eu des contractions involontaires, mais là, c’était différent, elles étaient plus petites et plus rapides. Elles semblaient partir dans tous les sens. C’était incroyablement jouissif ! Chaque micro contractions était aussi un micro orgasme et au bout d’environ une minute, ces micro orgasmes se sont transformés en un magnifique orgasme prostatique.
Durant ma 65e session, je me posais la question « est-ce que ce sont des super-O ? ». Je n’en étais pas sûr. Eh bien, au cours de cette 69e séance j’ai décidé que c’étaient des super-O ! En tout cas pour moi… Je n’ai pas encore d’orgasmes du corps entier, mais la zone dans laquelle je perçois du plaisir s’est étendue. Avant les sensations orgasmiques étaient centrées sur la région de la prostate et maintenant il m’arrive de ressentir ce plaisir du bassin jusqu’au torse. Les orgasmes deviennent presque trop intenses !

J’ai aussi été « pris en otage » par mon masseur. Je m’explique…
Au bout d’un moment, j’ai décidé de retirer le masseur, considérant que la session était terminée. Je me suis tourné sur le côté droit pour l’enlever et une nouvelle vague d’orgasme est arrivée. Je ne peux pas arrêter maintenant ! Je suis resté plus d’un quart d’heure à orgasmer avant de pouvoir me décider à retirer le dispositif ! Alors que je commence à doucement tirer le masseur hors de mon rectum je perds la motivation et le laisse retourner tout seul se loger contre ma prostate… AH LA LA que c’est bon !!! Sentir le masseur retourner se positionner juste là où il faut en glissant délicatement dans mon rectum est une sensation absolument divine ! Et quand il se retrouve juste contre ma prostate, il déclenche un orgasme hyper jouissif ! Je recommence juste après la fin des contractions orgasmiques : je le retire un peu et le lâche… WOW que c’est bon !!! Je le sens glisser, retourner se lover juste là où ça fait du bien, mais que c’est bon et Bam ! nouvel orgasme. Je n’arrive pas à l’enlever, c’est trop bon. Je recommence et recommence jusqu’à ce que j’arrive à trouver assez de volonté pour retirer mon masseur complètement. Je regarde l’heure : trente minutes de « prise en otage » pendant lesquelles j’ai eu les meilleurs orgasmes de cette séance !! J’avais déjà été « pris en otage » lors de ma 22e séance, en octobre dernier, quand je n’avais pas eu assez de volonté pour retirer le masseur et j’avais obtenu dix minutes d’orgasmes supplémentaires, mais à cette époque, je n’avais pas joué avec le masseur en le retirant et en le laissant reprendre sa place.

Sinon, j’ai aussi fait des progrès dans les séances Aless. Chaque palier franchi avec un masseur se répercute sur les séances sans masseur. Généralement je pratique juste avant de dormir, couché à côté de ma femme. Je dois donc être discret, ce qui limite probablement mon plaisir. Mais ce sont des moments très agréables. La dernière fois, dimanche passé, j’ai eu des mini-O pendant une quinzaine de minutes et, ce qui est nouveau et très surprenant, après avoir arrêté les contractions, pensant pouvoir doucement glisser dans le sommeil, j’ai eu une deuxième vague de mini-O qui se sont en quelque sorte imposés à moi, sans que je ne fasse quoi que ce soit. Ce phénomène a aussi duré une quinzaine de minutes.

Le plus fou dans l’histoire, c’est que je sais que je n’ai pas encore atteint le sommet de l’échelle du plaisir. Je ne peux que progresser !

Bon cheminement à tous.