#36843
AndranerosAndraneros
Admin bbPress

@caktil Chaque nouvelle étape dont tu viens témoigner sur le forum m’apporte un moment de bonheur.
Je ne peux que répéter ce que je disais le 21 février dernier :

C’étaient des super O’s et ta progression me rend confiant que tu vivras des orgasmes encore meilleurs très bientôt.

Tu décris une nouvelle réaction de ton corps aux stimulations de ton masseur :

des micro contractions involontaires très rapides

C’est ce que j’appelle des contractions hautes fréquences. On en voit de temps en temps sur les vidéos des sites spécialisés. De mon point de vue c’est un signe de la réalité des orgasmes filmés au contraire des convulsions qui secouent tout le corps. Ces micro-contractions marquent un approfondissement certain de tes orgasmes.

au cours de cette 69e séance j’ai décidé que c’étaient des super-O ! En tout cas pour moi… Je n’ai pas encore d’orgasmes du corps entier, mais la zone dans laquelle je perçois du plaisir s’est étendue. Avant les sensations orgasmiques étaient centrées sur la région de la prostate et maintenant il m’arrive de ressentir ce plaisir du bassin jusqu’au torse. Les orgasmes deviennent presque trop intenses !

Sage décision @caktil. Tu n’es plus très loin de cette sensation extrêmement bizarre la première fois que tu la vis qui consiste non pas à avoir un orgasme mais à être un orgasme des pieds à la tête. C’est une sensation qui te fait sortir du temps, sortir de la réalité. Je te souhaite de la vivre très vite.

J’ai aussi été « pris en otage » par mon masseur.

L’image est amusante mais si vraie.

Je n’arrive pas à l’enlever, c’est trop bon. Je recommence et recommence jusqu’à ce que j’arrive à trouver assez de volonté pour retirer mon masseur complètement. Je regarde l’heure : trente minutes de « prise en otage » pendant lesquelles j’ai eu les meilleurs orgasmes de cette séance !! J’avais déjà été « pris en otage » lors de ma 22e séance, en octobre dernier, quand je n’avais pas eu assez de volonté pour retirer le masseur et j’avais obtenu dix minutes d’orgasmes supplémentaires,

J’ai deux questions :
1. Pourquoi vouloir le retirer avant qu’il n’ait fini de travailler ?
2. Comment feras-tu quand tes sessions A-less te feront le même effet ?

Toutes ces évolutions montrent les profonds changements de ta sexualité depuis cet été. Tu nous disais le 25 octobre :

Après une trentaine de sessions en deux mois passé à cheminer sur cette passionnante route, je pense que j’en suis à l’étape 48 de la carte au trésor. C’est à dire un plaisir intense avec de fortes contractions (Dry-O) lors de la plupart de mes séances.

Quelle étape penses-tu cocher maintenant ?
Tu ajoutais :

Ce qui me rapproche de toi, c’est aussi ce sentiment de frustration de ne pas atteindre les sommets de plaisir décrit ici ou sur le forum Aneros.

Est-c que tu ressens encore ce sentiment de frustration ?
Tu remarquais aussi :

Et comme toi, j’ai le sentiment que le palier suivant est tout proche !

As-tu atteins ce palier suivant ? Ou bien en as-tu atteint plusieurs et te prépares-tu à atteindre le prochain avant de viser les suivants ?

Une de mes difficultés consiste à trop analyser ce qui m’arrive au lieu de simplement apprécier les sensations, quelles qu’elles soient.

Est-ce toujours vrai ?

Sentir le masseur retourner se positionner juste là où il faut en glissant délicatement dans mon rectum est une sensation absolument divine ! Et quand il se retrouve juste contre ma prostate, il déclenche un orgasme hyper jouissif ! 

Je te fais une suggestion. Quand tu es bien engagé dans ta session et que tu vis tes vagues d’orgasmes qui s’enchaînent, tu peux essayer à l’occasion d’un moment de calme de pratiquer de très légères contractions rectales (celles que tu fais pour pousser) pour faire descendre très légèrement le masseur et le laisser ensuite remonter sous l’effet des contractions anales. Tu devrais retrouver la jouissance que tu viens de vivre avec ta prise d’otage sans intervention des mains. L’effet déjà spectaculaire à lire ton témoignage devrait s’en trouver amplifié et fluidifié en l’absence d’intervention externe.

C’est formidable que tes sessions A-less t’apportent aussi de plus en plus de plaisir.
N’oublie pas @caktil ce n’est que le commencement. Notre cheminement est sans fin. Bon cheminement.