#36888
verlesetoilesverlesetoiles
Participant

13/03/2020
32ème séance
Temps de séance disponible / effectif : 2h30/2h30 – Aprèm
Masseur : Helix
Duo

Youpla boum, magnifique danse de couple en cette fin de journée, quel bonheur. Je ne rentrerais pas dans le détail de toute la session, tant de choses ont été vécues (notamment de belles avancées du côté de ma femme). Dans les éléments particulièrement marquant, j’ai pu enchainer plusieurs orgasmes prostatiques lors d’un moment de pénétration avec ma compagne. Les petits mouvements légers de va-et-vient, lent, avec mon sexe et les caresse de ma femme sur mon corps ont déclenchés plusieurs gros orgasmes dans une formidable décharge d’énergie sexuelle inédite. J’ai navigué à la frontière entre pénis et prostate pendant de long moment en réussissant avec succès à canaliser cette excitation vers des orgasmes prostatiques. La frontière est ténue, mais je sens bien qu’il y a moyen de vivre autrement ces moments de pénétration. Pouvoir utiliser les stimulations du pénis pour contribuer à des orgasmes prostatiques est divin. J’ai quand même été joueur un peu trop longtemps et me suis retrouvé dépassé à un certain stade en sautant à pied joins dans un gros orgasme éjaculatoire. Qu’à cela ne tienne, ma femme, toujours prête à relever les défis décide que cette danse ne peut se terminer de cette manière et souhaite réussir à me procurer un autre orgasme prostatique malgré cette fameuse période réfractaire. Après un nombre incalculable d’orgasme et malgré cette éjaculation, toute la zone est encore très réactive. Les sensations remontent vite, mais elles sont accompagnées d’une tension corporelle forte avec comme un sentiment de blocage à un certain point. Je décide donc de me relaxer et je visualise le mot « ouverture » en essayant de faire circuler correctement l’énergie. Le passage s’ouvre et je décolle vers un bel orgasme prostatique qui illumine tout mon corps. J’avais le sentiment depuis un moment que c’était parfaitement possible mais n’avais jamais réussi jusqu’à présent. Après cette longue séance multi-orgasmique partagée, petite pause restauration pour recharger les batteries.

De retour dans notre antre, repus, nous nous couchons. Ma femme, décidément très joueuse en cette journée recommence à me caresser et m’embarque cette fois dans un orgasme A-less délicieux, suivi, après l’arrêt de toute stimulation et le choix de dormir, d’un autre orgasme tout aussi plaisant. Celui-ci était, de ma perception, particulier, car je n’ai fait aucune stimulation ou contraction à l’exception de quelques contractions de l’anus très légères. Je me suis simplement focalisé sur toutes les belles sensations qui vibraient dans mon corps. Je les ai observés, chéries et elles se sont amplifiées jusqu’à me mener à ce dernier orgasme. En fait, tout est là, en moi, il suffit de savoir écouter correctement la mélodie du corps. Depuis, j’enchaine avec plus de facilité les orgasmes A-less même s’ils ne sont pas encore au niveau de mes plus gros orgasmes avec masseur.

Chaque session est unique et pleine d’enseignements. Nous évoluons, ma femme et moi dans un élargissement toujours plus vaste de nos capacités orgasmiques, dans une circulation de nos énergies toujours plus riches. Je trouve particulièrement intéressant d’arriver à intégrer de plus en plus mon pénis dans ces jeux sans que cela ne signifie systématiquement une éjaculation et la fin du rapport. Il reste évidemment encore pas mal d’apprentissage sur ce plan, mais je progresse activement. Quel merveilleux cheminement que nous arpentons là.