#36942
AvatarBuzzi
Participant

Bonjour à vous tous et tout d’abord je tiens à diriger mes pensées vers tous ceux atteints ou qui connaissent quelqu’un atteint par ce virus. Plein de courage à vus en ces temps difficiles.

Je reviens vers vous après avoir lu avec grand intérêt les articles cités par @Andraneros (merci beaucoup pour toutes ces ressources). J’avance enfin dans mon cheminement puisque j’ai enfin mis un doigt sur un frein qui m’empêchait d’avancer : L’orgasme pénien. Et oui, j’ai du mal à passer plus de 5 jours sans avoir un orgasme pénien et je travail dessus maintenant. Comme j’ai pu le voir dans des autres post de discussion, j’essaie chaque fois de battre mon records (pour le moment 5 jours… triste…). Pendant ces journées d’abstinence, enfin si on peut dire car je pratique la technique préconisée par Mantak Chia à savoir stimuler mon pénis sans atteindre le point de non retour. Il est vrai que j’ai pu ressentir un plaisir qui devenait de plus en plus intense au file des jours qui passaient (l’image de gravir la montagne sans atteindre le sommet m’a beaucoup aidé).

Après 3 jours je me suis permis une session avec mon aneros durant la nuit. Au départ pas grand chose, je me suis endormi et j’ai été réveillé en pleine nuit mais sans grande sensation. Je me suis concentré sur l’aneros et son action sur ma prostate (j’essayais de l’imagé). Assez rapidement les sensations ont commencé à venir devenant de plus en plus fort. J’ai senti le plaisir monté à chaque respiration au point où je me suis senti obligé de contracter mes abdos assez fort (peut être trop d’ailleurs) mais ce fut une sensation hyper agréable. Ma femme dormant à côté de moi je ne pouvais pas trop bouger au risque de la réveiller (cela ne la dérange pas que je joue avec mon jouet préféré tant que cela ne la réveille pas). Après plus d’une heure (peut être 2 je n’ai pas eu de notion de temps) je me suis décidé à retirer l’aneros (non sans mal puisque celui-ci me procurait toujours du plaisir) et je me suis rendormi avec une libido en feu (difficile de trouver le sommeil dans ces conditions).

Contrairement à d’autres sessions où j’aime bien m’habiller pour mes sessions avec une combinaison de ski ou une doudoune, pour celle-ci j’ai décidé de retirer tout mes vêtements. Or, pour me rendormir et avec ma libido en feu je n’ai pu résister à enfiler un de mes justaucorps. J’ai réussi à me rendormir et pendant mon sommeil il s’est passé quelque chose d’étrange car je me suis réveillé avec mon pénis en érection et très peu de temps après ce petit réveil j’ai eu l’impression d’avoir un orgasme. Je me suis dis mince, après ces quelques jours sans jouir je vais perdre toute cette énergie accumulée mais… rien, aucune perte… et j’ai bien eu l’impression d’avoir un orgasme ou quelque chose qui s’en rapproche!!! Pourtant, je n’avais plus l’aneros en moi donc ai-je fait l’expérience d’un « Dry orgasm »??? Je ne sais pas encore car cela s’est produit assez rapidement et c’est assez déroutant et surtout plaisant de se faire réveiller de la sorte.

Au final une super session, j’ai découvert de nouvelle chose même sans l’aneros. J’essaie donc maintenant d’espacer mes séances pour faire grandir mon appétit sexuel. Désolé pour la longueur du post mais je tenais à vous faire partager mon évolution et merci à tous car après une période d’accalmie, j’ai enfin l’impression d’être de nouveau sur une mer démontée^^

Buzzi