#37101
bzobzo
Participant

c’est tous les jours, plus fort, plus riche, plus diversifié

c’est comme si je découvrais chaque jour
des nouvelles lettres à un alphabet, des nouvelles règles à une grammaire,
qui permettent au désir en mode yin dans mon corps
de s’exprimer avec toujours plus d’ampleur, toujours plus d’ineffable, toujours plus de nuances

où que je sois désormais,
dans n’importe quelle situation, n’importe où, n’importe quand,
il me suffit d’un petit mouvement, d’un petit geste, déplacé
et c’est comme si j’appuyais sur un bouton, cela se met en route,
je n’ai plus rien à faire, qu’à déguster,
mon corps se fait l’amour
et je suis emporté dans un élan irrésistible
par des vagues de volupté, des vagues de jouissance

c’est toujours plus facile
mais cela semble aussi toujours plus neuf, toujours plus surréel,
tellement mon corps semble celui d’un autre et celui d’une autre, fondus ensemble,
offrant à mes sens le résultat de leurs ébats

mes racines s’enfoncent et ma cime s’élève,
cela devient vraiment comme une expérience métaphysique dans la chair, diluée dedans, unie à elle,
un galop de plus en plus prenant, un galop de plus en plus absorbant
où le cavalier et la monture ne font plus qu’un, vibrant de concert,
s’unissant à chaque contact des sabots,
quelque chose résonne sourdement, comme un tam-tam dans les profondeurs