#37133
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @Buzzi :

J’ai donc pris une décision importante et fait une réflexion sur le mot « Rewiring ». S’il s’agit de se remettre à zéro et de faire comprendre à mon corps que le plaisir vient de la prostate, je pense qu’il est nécessaire que j’arrête de stimuler mon pénis pendant un certain temps. 

C’est un sage retour aux fondamentaux. En mode massage prostatique » c’est bien de la stimulation de la prostate que doit venir le plaisir. Comme cette bascule n’est pas spontanée chez tout le monde on conseille aux débutants de bien séparer les sessions de stimulation de la prostate de celles de stimulation du pénis. Si tu vas jusqu’à l’abstinence éjaculatoire tu ajoutes à cette discipline l’accumulation de ton énergie sexuelle qui te permet d’accroître ton excitation et ta sensibilité.

J’ai ressenti du plaisir centré sur le périnée. J’ai senti celui-ci se durcir ainsi que mon sexe et avoir quelques sensations de picotements plaisants dans le ventre. Une chose assez déroutante également s’est produit car j’ai ressenti du plaisir dans mon sommeil (j’avais l’impression d’être conscient tout en étant endormi).

C’est aussi dans mon sommeil que je me suis éveillé aux vagues de plaisir prostatique au terme d’un processus assez long toutefois.

De plus, je suis tombé sur le site de Nathalie Giraud et je pense, une fois que le confinement sera terminé, prendre un rendez-vous avec elle pour avoir un peu d’aide dans mon cheminement. Certains d’entre-vous ont-ils eu recours à une consultation avec elle et si oui pouvez vous me donner vos avis.

Nous venons d’accueillir sur la messagerie Discord de la Sexosphère NXPL un nouveau participant @mikyo qui a participé au dernier atelier de découverte du plaisir prostatique avec @adam et Nathalie Giraud. Il est comme toi et n’a pas encore réussi à vivre ses premiers orgasmes prostatiques. Tu peux essayer de l’interroger sur le salon #plaisir-prostatique-nsfw.

Bon cheminement @Buzzi.