#37155
bzobzo
Participant

au fond, si ma pratique est devenue si puissante, si riche,
si effective à chaque instant,
c’est parce que j’associe dorénavant constamment
ondes prostatiques et ondes génitales

ils forment un flux quasi indissociable
et ces derniers temps mes tentatives de refaire du pur prostatique,
me paraissaient fades,
j’abandonnais vite, mon bassin semblait tellement vide tout à coup,
alors que dès qu’il y a les deux types d’ondes associés,
tout mon bassin est directement empli
et en quelques instants tout mon corps aussi,
pas besoin d’attendre

donc, pour résumer, dans ma façon de pratiquer,
on s’arrange toujours pour avoir les cuisses plus ou moins serrées
qui frotteront, presseront les génitaux,
rouleront les couilles comme de la bonne pâte,
aplatiront le petit tuyau comme si on voulait en faire un presse-papier
et puis en alternance ou simultanément, enfin engagés dans un dialogue intense et attentif,
d’autre part les contractions,
les contractions qui chez moi, apportent les ondes de la prostate

maintenant, c’est là peut-être que le bât blesse pour un débutant,
je ne suis pas sûr que pour quelqu’un qui n’a pas déjà une pratique prostatique bien établie,
ces contractions auront le même effet, en tout cas au début,
il faudra vous armer de patience,
cela peut arriver très vite, j’en suis convaincu,
je fais le chemin tous les jours, en un éclair,
passer du corps muet comme une tombe au corps chantant
mais cela a été un long cheminement pour en arriver là que ce soit désormais instantané,
cependant je le fais chaque jour ce chemin, même si en accéléré,
de briser la glace en moi et de faire jaillir la lave

il vous faudra le faire ce chemin , ce sera peut-être très lent
mais encore une fois le seul véritable secret là-derrière,
c’est de laisser parler entièrement son désir et son corps,
donc si dans un éclair de génie personnel dans l’instant,
vous parvenez à vous lâcher comme il faut,
vous pouvez y être en quelques instants aussi

bon après, il faudra parvenir à reproduire jour après jour, acquérir de la consistance
mais donc même les contractions, si vous y allez simplement sans réfléchir,
juste essayer de bien les sentir,
de tenter de les manœuvrer pour ressentir un mouvement de pénétration
vous savez qu’elles peuvent devenir plus vraie que nature,
avec toute la richesse, la variété, les nuances d’un vrai dard en pleine action
avec un artiste de la chose à la manœuvre
mais il ne faut pas commencer à réfléchir,
« oh je dois bouger comme ceci et comme cela, maintenant j’accélère, là je dévie un peu »
non! juste laisser vous emporter, laisser le désir seul vous mener
et tout se mettra en place tout seul