#37157
bzobzo
Participant

bon, si vous en êtes arrivé jusqu’ici dans votre lecture de ce fil,
c’est soit parce que vous vous appelez @andraneros
et que vous vous faites un devoir de tout lire,
de tout lire des phrases comme des plantes sauvages, de la mauvaise herbe
qui apparaissent entre les travées de ce forum
ou alors c’est que vous êtes vraiment très intéressé de vivre cela dans votre chair,
de vivre cette expérience si singulière dans votre corps

personnellement, pour écrire ce fil technique, ce qui me motive avant tout,
c’est de me dire que si au moins une personne là-dehors,
grâce à tout ce que j’écris ici, y parvient,
parvient à vivre le même type de bonheur dans sa chair que moi,
les mêmes moments d’épanouissement, de communion charnelle, de volupté ineffable,
j’aurai accompli ma mission

c’est peut-être pompeux, orgueilleux, d’écrire ce genre de choses,
que d’estimer que si on a à ce point réussi dans son coin,
un truc si spécial, tellement en-dehors des clous,
quelque chose qui semble tellement hors des limites de la masculinité, de ses normes, de ses règles,
qu’il faut que j’essaie de la transmettre,
de faire passer de ma chair à d’autres cette compétence intime acquise,
cet « artisanat sexuel » à la fois sophistiqué et animal,
de se donner du plaisir